La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Inquiétudes et vigilance pour les droits des personnes LGBT

Résultats du 1er tour de la primaire de la Droite et du Centre :

Inquiétudes et vigilance pour les droits des personnes LGBT

date de redaction mardi 22 novembre 2016


L’Inter-LGBT a suivi avec attention les résultats du 1er tour de la primaire de la Droite et du Centre.


communiqué Inter-LGBT - 22/11/2016

L’Inter-LGBT a suivi avec attention les résultats du 1er tour de la primaire de la Droite et du Centre.

Dans son communiqué du 17 novembre 2016, l’Inter-LGBT s’inquiétait déjà du mépris des candidats vis à vis des associations LGBT.

Alain Juppé affirme ne pas vouloir réécrire la loi sur l’adoption pour les couples de même sexe et s’est engagé en faveur de la lutte contre le sida dans une tribune du 16 septembre 2016. En revanche, François Fillon veut réécrire la loi Taubira et supprimer l’adoption plénière pour les couples de même sexe.

Ces mêmes candidats sont clairement opposés à l’ouverture de la PMA pour toutes les femmes.

Si les débats autour de l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de mêmes sexes ont réveillé des consciences LGBTphobes et anti progressistes, nous rappelons aux candidats « Les Républicains » que soutenir des revendications LGBTphobes ne fera qu’exacerber des tensions alors que l’ensemble de la société est largement en faveur des familles homoparentales.

Une Étude de l’Ifop pour l’ADFH réalisée du 23 au 30 août 2016 montre clairement que :

63% des Français pensent que les familles homoparentales sont des familles à part entière (+2 points en deux ans)

62% des Français sont contre l’abrogation de la Loi Taubira et 65% des Français souhaitent que le prochain Président de la République maintienne cette loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe.

59% des Français sont pour l’ouverture de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) aux couples de femmes (+6 points) et 56% des Français souhaitent que le prochain Président de la République fasse cette réforme.

65% des Français souhaitent que le prochain Président de la République reconnaisse les mêmes droits aux enfants nés par GPA que les autres enfants.

Les droits des personnes LGBT doivent dépasser les clivages politiques et nous encourageons les candidats à ne pas céder aux pression des mouvements reactionnaires. Nous les encourageons également à ouvrir le dialogue avec les associations LGBT.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur