La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Y-a-t-il encore le mot égalité sur le fronton de la mairie du 8e (...)

Y-a-t-il encore le mot égalité sur le fronton de la mairie du 8e arrondissement de Paris ?

date de redaction vendredi 5 octobre 2012


Réaction de Jean-Luc Romero suite aux propos de François Lebel : un élu a-t-il le droit d’insulter impunément ?


Communiqué de presse Jean-Luc Roméro - 3 octobre 2012

Le président d’ELCS, Jean-Luc Romero se dit choqué et scandalisé par les propos de François Lebel pour qui la légalisation du mariage pour tous serait à même d’ouvrir la porte à la polygamie, l’inceste et la pédophilie.

Pour Jean-Luc Romero, ces propos sont indignes d’un élu de la République. On aurait même du mal à les imaginer dans la bouche d’un élu Front national !

Ces propos sont édifiants. Inhumains pour les 3 millions de citoyens français homosexuels. Dangereux : faut-il rappeler que le risque de commettre une tentative de suicide est 10 fois plus élevé chez les jeunes homosexuels que chez les jeunes hétérosexuels ? Nul doute que ce genre de propos ne fera que renforcer les violences homophobes en les légitimant. Mais, de cela, M. Lebel s’en soucie-t-il ?

L’ex-secrétaire national de l’UMP demande à l’UMP de prendre enfin ses responsabilités : malheureusement, ce matin, sur une radio, François Fillon n’a pas souhaité condamner les propos incriminés.

Jean-Luc Romero réclame également des excuses publiques de M. François Lebel et ce, devant sa mairie du 8e arrondissement de Paris. Monsieur Lebel se souvient-il encore que, sur le fronton de sa mairie, sont inscrits les mots : liberté, égalité, fraternité ?


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur