La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Pologne sexiste et homophobe : moins de croix, plus de droits en (...)

Pologne sexiste et homophobe : moins de croix, plus de droits en Europe

date de redaction lundi 14 juin 2004


Des activistes gays ont zappé l’ambassade de Pologne à Paris pour protester contre la situation des homosexuels dans ce pays.


communiqué des Panthères Roses - 11/6/04

L’ambassade de Pologne à Paris a été redécorée ce matin, vendredi 11 juin 2004, aux couleurs de l’arc-en-ciel et agrémentée d’un drapeau européen aux étoiles remplacées par des croix .

Les militantEs des Panthères roses et du Scalp entendent ainsi attirer l’attention sur la situation dramatique des lesbiennes, gais, bis, trans et des femmes en Pologne, alors que ce pays vient d’intégrer l’Union européenne.

Aujourd’hui, aurait dû se dérouler à Varsovie une "parade pour l’égalité" à l’initiative d’associations de défense des droits des LGBT. Celle-ci a été interdite par la mairie de Varsovie qui lui a préféré une marche de la Ligue des Familles Polonaises, parti catholique ultra-nationaliste.

Le 7 mai dernier, à Cracovie, la "manifestation de la tolérance par la culture", organisée par la Campagne contre l’homophobie (KPH), avait déjà été violemment attaquée par la branche jeunesse de la Ligue des Familles, dans l’indifférence de la police (cf. Le Monde, 11 mai 2004).

Les pressions de l’Église catholique en Pologne restreignent les droits des femmes et des LGBT. L’accès à l’IVG y est désormais quasiment interdit (quelques dizaines autorisées en 2003). La Pologne est aussi à la tête d’une coalition de sept pays demandant l’inscription dans le projet de constitution européenne d’une référence aux "traditions chrétiennes de l’Europe". Ceci constituerait une grave menace, en particulier pour les femmes et les LGBT en Europe.

Nous apportons notre soutien aux militantEs LGBT qui se sont réuniEs cet après-midi devant la mairie de Varsovie pour protester contre l’interdiction de leur marche des fiertés. Nous exprimons notre solidarité avec les lesbiennes, gais, bis, trans et les femmes discriminéEs en Pologne.

Nous exigeons que :

  • Michel Barnier, ministre des affaires étrangères et européennes, condamne les violences de Cracovie et l’interdiction de la marche de Varsovie ;
  • Jacques Chirac et Michel Barnier s’opposent à toute référence aux valeurs chrétiennes dans le projet de Constitution européenne ainsi que dans ses éventuelles annexes ;
  • La Commission et le Parlement européen interviennent pour que la Pologne, ainsi que tous les membres et futurs membres de l’Union, respectent les droits des LGBT et des femmes, conformément à l’article 21 de la Charte européenne des droits fondamentaux.

Plus d'informations :

Les Panthères roses http://www.pantheresroses.org pr@pantheresroses.org

Le Scalp-Reflex : scalpreflex@samizdat.net


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur