La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’abstention tue le choix

L’abstention tue le choix

date de redaction lundi 22 avril 2002


Communiqué de ProChoix-Paris 22/04/02

  Hier sur nos écrans, le visage de Le Pen s’est affiché à une place indigne pour un homme qui n’a eu de cesse de prôner une société anti-choix raciste, anti-sémite, révisioniste, homophobe, sexiste.

Tous à la manif ce soir à République. Le rdv Prochoix est à 16h45 devant GoSport ! (en face de Tati)

Avant d’accomplir notre devoir pour faire barrage au FN, prenons au moins le temps de tirer les leçon de ce cataclysme. Notamment en pointant du doigt ceux qui partagent la responsabilité de ce cadeau aux lepénistes : les abstentionistes, les sondeurs et le PS

LA FAUTE AUX ABSTENSIONISTES !

Depuis 10 ans, le nombre d’électeurs du FN n’a pas tant augmenté. En 1995, son parti recueillait 4 570 838 voix au premier tour. Cette année, il s’est offert la deuxième place avec seulement 200 000 voix de plus qu’en 95 (4 793 587). A titre d’exemple aux dernières régionales il faisait 15,2% avec 3 261 174 voix et 14 % avec 3 785 383 des voix aux legislatives. Les départements qui ont mis Le Pen en première ligne sont par exemple l’Ain où Le Pen à fait 21,86 % avec une abstention de 26,22% (contre 19,95 en 95), le Nord ou Le Pen à fait 19,42 % avec une abstention de 28,8% (contre 20,26 en 95), les Bouches du Rhone ou Le Pen à fait 22,4 % avec une abstention de 26,8% (contre 23,4 en 95), le Haut Rhin ou Le Pen à fait 23,52 % avec une abstention de 26,16% (contre 20,21 en 95) Ce ne sont pas les électeurs de Le Pen qui l’ont hissé là où il est, ce sont les 11 millions d’abstentionnistes inscrits (11 883 196) qui, par leur démission démocratique, ont laissé gonfler artificiellement le pourcentage du FN.

Tous aux urnes pour le 5 mai ! Même si ça vous fait vomir de voter Chirac, pensez à la tête que vous ferez si au lendemain du second tour, à cause de vos scrupules, Le Pen faisait 40%... Ou pire....

LA FAUTE AUX SONDEURS !

Quatre jours avant le scrutin, nous sommes un certain nombre a avoir eu connaissance d’un sondage non publié donnant Jopin à 14% et Le Pen au deuxième tour. Comme il n’était colporté que par des militants du Parti socialiste, nous n’avons pas voulu le croire. Au vu des chiffres extrêmement bas du PS, les sondeurs ont délibérement omis de le publier. Cette ommission est criminelle. S’il avait été publié, ce sondage aurait tout changé. Les Instituts de sondage doivent s’expliquer !

LA FAUTE AU PS !

Lettre ouverte à Lionel Jospin et aux socialistes

Vous portez une énorme responsabilité dans la catastrophe électorale d’hier soir. Lionel Jospin en a déjà tiré les conséquences en se retirant de la vie politique. Ce départ < sans doute en partie injuste < n’aurait pas été nécessaire si vous aviez su mener une campagne de premier tour digne de ce nom, fédératrice des forces de gauche. Au lieu de cela, vous avez préféré conduire une campagne arrogante et autiste. Voilà le résultat. Vous avez maintenant près d’un mois pour vous réveiller. Dans l’espoir que cet électrochoc vous aura débouché les oreilles, voici quelques réflexions émanant d’acteurs de la vie associative. En espérant qu’elles vous inspirent pour que VOUS réappreniez à nous inspirer d’ici les législativesS¼

Sur la forme

- Sortez du vieil adage anarchiste : "entre l’État et l’individu, il n’y a que le vide". Au milieu il y a la société civile. Vous n’avez pas cessé de la mépriser. Légiférer n’est pas tout. Même si vous avez su mener d’importantes réformes législatives, vous n’avez à aucun moment démontré que vous saviez accompagner ses réformes sur le terrain. Vous recevez les associations (et nous avons été souvent reçus ces cinq dernières années), mais rien ne suit jamais ces rencontres : ni projets ni collaboration dans la durée. Ce n’est pas parce que vous êtes de gauche que vous devez vous substituer aux mouvements sociaux, alors réapprenez à travailler avec la société civile. Sinon la société civile se rappellera à vous.

- Cessez de croire que le Parti Socialiste est incontournable et que cela vous autorise à mépriser vos partenaires de la gauche plurielle. Sinon nous ne pourrons jamais voter pour vous au premier tour, même en cas de danger démocratique.

- Cessez de croire votre "camarade" Strauss-Khan quand il vous dit que la gauche qui ne vote pas PS au premier tour est irrécupérable et qu’il vaut mieux négocier au centre. Cette élection montre bien que c’est à gauche que vous avez perdu l’élection.

Sur le fond

- Apprenez à épeler le mot laïcité ! Depuis votre lâcheté face aux mouvements pour l’école privée, vous n’osez même plus défendre son principe pourtant consensuel. Résultat : Chevènement a un boulevard devant luiS¼ Et ne croyez pas que vous allez récupérer les laïcs en réintégrant ce nationalisto-socialiste aux amitiés et aux convictions douteuses. S’il existe un camp capable de vous ramener ce public-là sans perdre votre âme à tous, ce sont les radicaux de gauche emmenés par Christine Taubira. Tiens, une idée comme çaS¼ Quand est-ce que vous vous déciderez à rétablir la laïcité en Alsace-Moselle où l’enseignement religieux est toujours obligatoire malgré la protestation du corps enseignant ?

- Cessez de protéger les bandits. Si votre majorité parlementaire avait voté à l’instar de M. Montebourg la traduction de Jacques Chirac devant la Haute Cour, il ne serait pas présidentiable. Si votre majorité parlementaire avait fait dissoudre le FN, comme elle en avait la possibilité avec l’affaire de la DPS, vous seriez au second tour avec Bayrou.

- Assumez vos croyances dans le principe d’égalité. Un exemple. Les Français ne sont plus homophobes depuis le débat sur le PaCS, alors cessez d’être à leur droite depuis. Enlevez de votre répertoire des citations telles que "Le droit de toute personne à avoir la vie sexuelle de son choix ne doit pas être confondu avec un hypothétique droit à l’enfant. Un enfant a droit à un père et une mère". Même les électeurs hétéros auront honte de voter pour vous.

- N’oubliez pas que vous êtes de gauche. Ëtre de gauche implique que vous soyiez un tantinet vigilant vis-à-vis du capitalisme sauvage. C’est vous qui avez accepté la fusion de Vivendi-Universal. C’est donc à vous que revient la responsabilité de la mort programmée du cinéma français, avec la future cession de Canal +. Cessez d’abdiquer devant les Jean-Marie Messier. Rangez les Fabius et Strauss-Khan au placard et renouez avec la résistance à l’uniformisation par la mondialisation. Prônez enfin clairement une économie solidaire !

- Et la solidarité Nord-Sud, ça vous dit quelque chose ? Depuis que vous êtes au pouvoir, l’aide de la France aux pays en voie de développement n’a jamais été aussi basse. Vous vous prenez pour W. Bush ?

En vous priant d’agréer tous nos vœux de réussite pour la reconstruction d’une gauche qui ne soit plus jamais exclue au profit d’un Jean-Marie Le Pen dès le premier tour.

LA FAUTE AUX LEPENISTES !

Car rien, même l’ignorance, même la bêtise, même la misère sociale n’excuse la haine et l’irresponsabilité.

Prochoix


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur