La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > SOS Homophobie appelle a la mobilisation contre Le Pen

SOS Homophobie appelle a la mobilisation contre Le Pen

date de redaction lundi 22 avril 2002


Le Pen incarne la haine homophobe. Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle, la mobilisation doit succéder à la consternation.


communiqué de SOS HOMOPHOBIE - 22 avril 2002

SOS homophobie tient à exprimer sa consternation face aux résultats du premier tour de l’élection présidentielle et face au score obtenu par M. Jean-Marie Le Pen. Nous tenons à rappeler que le Front National et son président revendiquent des idées homophobes d’une extrême violence, s’inscrivant dans une logique globale de racisme, xénophobie, d’antisémitisme et de sexisme.

Récemment interrogé par un journaliste évoquant ses idées racistes, M. Le Pen a cru faire de l’humour en déclarant : " Mon personnel est noir, ma cuisinière est noire. Que dois-je donc faire pour ne plus être accusé de racisme ? Me marier avec un noir homosexuel et sidaïque ? ".

A l’aune de ses paroles, on mesure toute l’intolérance et la haine de celui que les Français ont choisi de porter au deuxième tour de l’élection reine de la vie politique française.

Bien des exemples étrangers démontrent malheureusement que l’homophobie est un indicateur fiable du degré de négation des droits de la personne humaine et du refus de la démocratie.

A tous les citoyens, indépendamment de leur orientation sexuelle, mais soucieux du respect des valeurs démocratiques, nous rappelons que lutter contre l’homophobie c’est lutter contre l’intolérance et donc ouvrer pour une société plus égale et plus libre, au bénéfice de tous ses membres.

L’abstention faisant le lit des extrêmes , nous appelons toutes les électrices et tous les électeurs à faire preuve de civisme en se rendant aux urnes le 5 mai mais aussi, dans cette situation inédite de notre République, à faire barrage à l’extrême droite pour éviter le pire.

A cette même occasion et après l’annonce de son retrait de la vie politique, nous tenons à saluer le travail accompli sous cette législature par M. Lionel Jospin et tous les partis de la gauche gouvernementale, en faveur d’une plus grande égalité des droits et de la lutte contre les discriminations, même si des progrès restaient à accomplir.

Nous n’oublierons pas celui qui a, malgré l’opposition virulente et acharnée de la droite, institué pour la première fois un statut légal pour les couples homosexuels.

Nous n’oublierons pas la loi du 6 novembre 2001 sur les discriminations au travail, interdisant parmi d’autres, les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle.

Enfin, nous n’oublierons pas le 26 avril 2001, jour où Lionel Jospin a officiellement reconnu aux déportés homosexuels le statut de victimes du nazisme.

Les élections législatives ont lieu dans quelques semaines, nous saurons nous souvenir.

Pour SOS homophobie,

La présidente , Christine Le Doaré


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur