La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Persécutions des homosexuels par le régime nazi : journée du souvenir le 25 (...)

Persécutions des homosexuels par le régime nazi : journée du souvenir le 25 avril

date de redaction samedi 17 avril 2004


Contre les persécutions des personnes lesbiennes, gaies, bi et trans, hier comme aujourd’hui.


communiqué Inter-LGBT - 15/4/04

Chaque année, à l’occasion de la Journée nationale du Souvenir, dans toute la France, des associations lesbiennes, gaies, bi et trans procèdent à un dépôt de gerbe à la mémoire des homosexuels persécutés par le régime nazi, en particulier dans les départements français annexés d’Alsace et de Moselle.

Cette mobilisation porte ses fruits : à Paris, sur les lieux du Mémorial national, les "triangles roses" figurent parmi les autres groupes de personnes persécutées. Les cérémonies organisées par les associations intègrent peu à peu le protocole dans plusieurs villes en France. Dès 2001, la Fondation pour la Mémoire de la Déportation produisait un rapport concernant « la déportation d’homosexuels à partir de la France dans les lieux de déportation nazis durant la seconde guerre mondiale au titre du motif d’arrestation 175 ». Ce rapport, qui établit d’ores et déjà un relevé de 210 noms de personnes déportées en Alsace et en Moselle au titre du paragraphe 175, atteste désormais de la réalité de la déportation pour motif d’homosexualité en France, ce qui donna lieu à une reconnaissance officielle par la France de cette déportation lors d’un discours du Premier ministre le 26 avril 2001.

Toutefois, les travaux de recherche historique n’ont pas été poursuivis, rendant impossible la mise au grand jour de la totalité des faits. Pour l’organisation des cérémonies, les négociations avec les préfets donnent des résultats très variables, avec parfois une totale absence de coopération de la part des officiels, reléguant certains dépôts de gerbes dans une quasi-clandestinité.

Au moment où la commission des droits de l’homme de l’ONU échoue une nouvelle fois à adopter une résolution contre les persécutions des personnes LGBT, l’Inter-LGBT, avec le Mémorial de la Déportation Homosexuelle, et le soutien des Mélomens, choeur international gai de Paris, appelle comme chaque année à un rassemblement digne et silencieux le dimanche 25 avril 2004, à 17h00, sur le Pont de l’Archevêché, angle Quai de la Tournelle, Paris 5e Métro Maubert-Mutualité, en mémoire des personnes persécutées pour leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, hier comme aujourd’hui.

Alain Piriou, porte-parole

Plus d'informations :

notre dossier consacré à la déportation des homosexuels


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur