La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Premier tour de l’élection présidentielle : l’interassociative lesbienne, gaie, (...)

Premier tour de l’élection présidentielle : l’interassociative lesbienne, gaie, bi et trans appelle à la vigilance

date de redaction mercredi 17 avril 2002


communiqué de l’interassociative lesbienne, gaie, bi et trans - 17/04/2002

L’Interassociative lesbienne gaie, bi et trans (Inter-LGBT) attire l’attention des citoyens et des citoyennes sur les engagements pris par les candidat-e-s sur les questions liées à l’homosexualité et à l’identité sexuelle. A cet effet, l’Inter-LGBT a envoyé un questionnaire à tous les candidat-e-s (à l’exception de Christine Boutin, Jean-Marie Le Pen et Bruno Mégret). Les réponses reçues sont celles de, par ordre d’arrivée : Corinne Lepage, Noël Mamère, Lionel Jospin, Robert Hue, Jacques Chirac, Arlette Laguillier et Olivier Besancenot.

A la lumière de ces réponses, des engagements figurant dans les programmes et des interventions des candidat-e-s par voie de presse, l’Inter-LGBT souligne que des idées sont désormais largement partagées, notamment sur la nécessité de :

- prendre en compte le sort des minorités sexuelles dans les pays avec    lesquels la France a des relations diplomatiques ;
- engager une réflexion, sinon une réforme, pour améliorer le pacs ;
- prendre en compte les difficultés vécues par les personnes transsexuelles ;
- lutter plus efficacement contre l’homophobie.

Sur ces quatre points, les engagements sont toutefois d’une précision variable, et leur niveau reflète des clivages plus traditionnels. Il s’agit d’ailleurs dans certains cas plutôt de déclarations d’intention que d’engagements fermes.

D’autres questions suscitent plus de débats et de divergences, notamment la question de l’homoparentalité : le courage politique de certain-e-s candidat-e-s côtoie malheureusement une frilosité partagée par celles et ceux qui n’ont d’autres recours que d’en appeler à la biologie pour motiver leur refus d’une évolution de la loi.

Pour ce premier tour de l’élection présidentielle, l’Inter-LGBT appelle les citoyens et les citoyennes :

- à participer massivement à cette élection ; de nouvelles avancées en    matière de droits et de libertés passent d’abord par l’exercice plein et    entier de sa citoyenneté au niveau individuel ;
- à rejeter massivement les candidat-e-s de la haine, à savoir Christine    Boutin, Jean-Marie Le Pen et Bruno Mégret ; la France ne doit pas rejoindre    le cercle de plus ou plus ouverts des pays européens où l’extrême droite    compte parmi les trois premières forces politiques ;
- à prendre connaissance avec vigilance des engagements pris par les    candidat-e-s, mais aussi de leurs silences ou de leurs refus, tout en les    confrontant aux actions passées qu’eux ou leurs camps ont menées ces 7    dernières années.

Les réponses au questionnaire de l’Inter-LGBT sont disponibles depuis le site web http://www.inter-lgbt.org (ou http://www.inter-lgbt.org/élection... pour un accès direct)

 


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur