La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Vues d’en face

Vues d’en face

date de redaction lundi 12 avril 2004


La troisième édition du Festival international du film gay et lesbien de Grenoble se déroulera du 13 au 20 avril au cinéma Le Club.


communiqué de presse festival du film gay et lesbien de Grenoble - 20/02/04

La 3e édition de Vues d’en face, Festival international du film gay et lesbien de Grenoble, se déroulera du 13 au 20 avril au cinéma le Club.

Une vingtaine de longs métrages (leur nombre a augmenté cette année), venus des quatre coins du monde, seront projetés pendant la semaine. Leur diversité et leur originalité permettra au public d’avoir un large panorama de l’homosexualité dans le cinéma mondial.

Ainsi, le coup d’envoi sera donné par Satreelex (The Iron Ladies) lors de la soirée d’ouverture, film thaïlandais de Yongyooth Thongkonthun, proposant le portrait drolatique et décapant d’une improbable équipe de volleyeurs transsexuels. Loin de là, lors d’un Voyage au Kafiristan des frères Dubini, film venu d’Allemagne, deux aventurières de la première heure vivent une histoire d’amour dans les déserts iraniens. Ces contrastes de tonalité feront la richesse de cette nouvelle édition au cours de laquelle les spectateurs pourront voir la comédie burlesque 9 dead gay guys de Ky Mo Lab, polar se déroulant en Grande Bretagne, et également Flying with one wing de Asoka Handagama, réalisateur srilankais. Cette adaptation d’un fait divers met en scène une femme ayant passé une partie de sa vie en masquant sa véritable identité sexuelle. Le distributeur accompagnera cette séance et participera au débat qui ne manquera pas de suivre la projection.

Trois réalisations françaises très sensibles, Alice de Sylvie Ballyot, Tout contre Léo de Christophe Honoré et Un fils d’Amal Bedjaoui, récemment présenté au festival de Venise et au festival du court métrage de Clermont-Ferrand feront partie prenante de la sélection. Le film espagnol Los novios bulgaros du réalisateur Eloy de la Iglésia, déjà remarqué dans de nombreuses compétitions, sera présenté en avant première, enfin le sulfureux film américain de Laura Nix The politics of fur clôturera le festival.

S’ajoutera à ce programme déjà réjouissant deux documentaires particulièrement pertinents, comme Le Diable dans l’eau bénite de Joe Balass, qui évoque les relations tendues entre l’Eglise et les homosexuels lors de la World Pride de Rome en 2000. Les festivaliers pourront voir ou revoir pour certains Prick up your ears de Stephen Frears, et se verront offrir à la fin de cette séance le DVD. Si l’on tient compte du fait que le nombre de films proposés en version originale sous-titrés est plus important, que des réalisateurs nous feront encore une fois le plaisir de venir parler de leurs œuvres, que les courts métrages seront à l’honneur tout au long du festival, l’édition 2004 de Vues d’en face se présente comme un moment essentiel de la vie culturelle régionale.

Soucieuse de frapper chaque fois un peu plus fort, cette manifestation printanière alternera bonne humeur (une grande soirée est prévue dans une discothèque) et moments plus graves… comme dans la vraie vie.

Plus d'informations :

le site du festival : http://www.vuesdenface.com


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur