La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’UNAF voit rose

L’UNAF voit rose

date de redaction mercredi 13 mars 2002


L ?UNAF ?glossée ? ce matin 13/03

L’Union nationale des associations familiales (Unaf, 28 place saint-Georges, 75009 Paris, 01.49.95.36.00) s ?est fait rappeler à l ?ordre par le GLOSS ce matin, mercredi 13 mars 2002, suite à ses récentes réactions à l ?arrêt Fretté de la Cour Européenne des droits de l’Homme.

Une dizaine de ?lopettes activistes ?, membres du GLOSS, Groupuscule des Lopettes Organiquement Sexuelles et Subversives (!) a invectivé le lobby familialiste. La dizaine de folles hystériques s ?est attaquée à la façade du siège de l ?UNAF (place Saint-Georges dans le neuvième arrondissement) qui a été bombardée de peinture rose. Les activistes ont ensuite brandi des pancartes interrogatives : ?Référent Masculin ??, ?Référent féminin ??,  ?Chouchou ? en hurlant pendant plusieurs minutes des slogans : ?Monique Sassier, on va te démonter ta norme ?, ?Monique, écoute, arrête, tu nous fatigues !?. Enfin, les lopettes ont distribué et dispersé une centaine de tracts.

Tract distribué :

Nique Ta Norme !

 ?J ?ai été élevé par un couple hétérosexuel, de sexes différents, et voilà le travail : de grosses taches roses sur ta face. Bravo ! Votre norme hétérosexuelle est insupportable. L ?argument des nécessaires référents masculin et féminin n ?est qu ?un prétexte de psychologie de bazar pour faire avaler votre pilule normative et discriminatoire. Les gamins, c ?est vous qui les perturbez avec vos discours sur les fondements de la famille. Comme quoi Monique Sassier devrait faire attention à ce qu ?elle dit ? Écoute, arrête Monique, tu nous fatigues !?

Pourquoi l ?UNAF ?

Suite à l’Arrêt Fretté de la Cour Européenne des droits de l’Homme, l ?UNAF, par la voix de son " directeur général adjoint ", Monique Sassier, avait exprimé sa satisfaction "dans la mesure où dans la déclaration d’adoption, un enfant devrait bénéficier d’un père et d’une mère, c’est un des fondements de la filiation adoptive", ajoutant qu’à l’Unaf, "on reste très réticent dès lors que l’adoption est faite par une personne qui revendique son homosexualité". En mai dernier, l ?UNAF se déclarait déjà hostile à l ?adoption par des homosexuels, " une erreur à ne pas commettre ", en affirmant : " Le caractère passionnel et médiatique du traitement de ce sujet ne doit en aucune manière masquer son absence de fondement anthropologique. Nier ou escamoter cette dimension serait une grave erreur. "

GLOSS (Groupuscule des Lopettes Organiquement Sexuelles et Subversives)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur