La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Homophobie et censure : le Républicain Lorrain persiste et signe

Homophobie et censure : le Républicain Lorrain persiste et signe

date de redaction vendredi 5 mars 2004


Le Centre Gai et Lesbien de Moselle pointe l’attitude du journal Le Républicain Lorrain à l’égard des homosexuels.


communiqué de presse Centre LGBT de Moselle - 29/2/2004

En 1999, des manifestants anti-PaCS criaient : « Les PD au bûcher ». De la parole aux actes, le pas a été franchi. Le 16 janvier 2004, un homosexuel est aspergé d’essence et immolé par ses agresseurs dans le Pas-de-Calais.

Malgré cet événement dramatique, le Républicain Lorrain a fait preuve de peu de retenue en publiant le 14 février 2004 un article de Pierre Fréhel qui qualifie l’homophobie d’ « opinion personnelle » anodine, ceci afin de dénoncer l’intention du gouvernement de renforcer le dispositif législatif contre la haine homophobe.

Le Républicain Lorrain n’a pas apprécié que le journal Le Monde relaie dans ses colonnes du 17 février l’indignation de la Fédération des Centres LGBT (Lesbiens, Gais, Bi et Trans) de France suite à la publication de l’article de Monsieur Fréhel.

En représailles, le quotidien régional a censuré toute information relative aux 9ème Rencontres de la Fédération des Centres LGBT de France qui se sont tenues à Metz les 14 et 15 février. Le 18 février, le Républicain Lorrain dénonçait l’attitude du Monde au nom de la « liberté de penser ». Le 21 février, dans un éditorial publié en 1er page, le quotidien surenchérit en taxant de « logique communautariste » le mouvement d’opinion en faveur d’une loi contre l’homophobie.

Alliance du sceptre, du goupillon et de la rotative !

Quand le Républicain Lorrain se pose en défenseur de la liberté de penser, Couleurs Gaies, Centre LGBT de Moselle, ne peut y souscrire. Ce quotidien feint d’ignorer qu’il détient le monopole de la presse écrite sur tout le nord de la Lorraine et qu’il fait et défait les notoriété locales au gré de sa ligne éditoriale, toujours fidèle aux autorités établies de très longue date et à l’Eglise concordataire.

Quand le Républicain Lorrain invoque la menace du communautarisme sexuel qui pèserait sur notre République, il oublie sûrement que cette rhétorique est directement inspirée du « Prêt à penser » de l’extrême droite et qu’il laisse lui même une large place dans ses colonnes aux manifestations ordinaires du communautarisme ( ?) hétérosexuel (faire-parts de mariage, de naissance, noces d’argent, d’or, de diamants…).

Quand le Républicain Lorrain redoute un excès de lois liberticides, peut-être faut-il lui expliquer que ce qu’on appelle communément « loi contre l’homophobie » consiste en tout et pour tout à ajouter six mots au code pénal. D’ailleurs, a - t’on entendu les éditorialistes du Républicain Lorrain s’offusquer de l’arsenal législatif des lois Sarkozi, Perben 1, Perben 2 ou de la mise sous-vidéo surveillance du centre-ville de Metz ?

Le Rédacteur en chef du Républicain Lorrain considère l’article de Monsieur Fréhel comme « un commentaire, plutôt bien fait, qui entend simplement souligner qu’il ne faut pas faire de lois sur tout et n’importe quoi ». Nos voisins suédois, danois, néerlandais, belges et espagnoles qui disposent déjà d’une loi contre l’homophobie apprécieront ; les victimes de l’homophobie dans l’est de la France et leurs proches aussi…

…Le 17 janvier 2002, un homosexuel est agressé sur un lieu de drague de Metz. Le 13 septembre 2002, François Chenut est battu à mort sur un lieu de drague homosexuelle de Reims puis jeté à l’eau. Le 3 juillet 2003, un homme est de nouveau jeté à l’eau prés d’un lieu de drague homosexuelle de Reims. Le 6 juillet 2003, un homosexuel est jeté dans le canal à Nancy. Le 20 juillet 2003, deux hommes qui se tenaient par la main sont injuriés puis battus au sol à Maxéville. Le 1 août 2003, Jean-Pierre Humblot est jeté dans le canal à Nancy. Celui-ci périra noyé. Le 1er novembre 2003, un homosexuel est passé à tabac sur un lieu de drague de Metz…

Plus d'informations :

http://inter-centres-lgbt.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur