La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Oui à la solidarité lycéenne, non à la discrimination

Oui à la solidarité lycéenne, non à la discrimination

date de redaction jeudi 22 janvier 2004


Les gays de l’UMP félicitent l’initiative républicaine du conseil académique de la vie lycéenne de Paris encouragée par Maurice Quenet, recteur de l’académie de Paris.


communiqué Gay Lib - 21 janvier 2004

Le résultat de la rencontre de l’an passé entre GayLib et Maurice QUENET, Recteur de l’Académie de Paris, au sujet des discriminations dues (entre autre) à l’orientation sexuelle au sein de l’Ecole voit le jour à travers l’appel lycéen « OUI à la solidarité lycéenne, NON à la discrimination », rédigé par les lycéens du Conseil académique de la Vie lycéenne de Paris est sans équivoque.

Constatant que l’homophobie, comme l’antisémitisme et le racisme, se vit et se développe « dans les cours de récréation ». GayLib, devant les responsables de l’éducation nationale de Paris, avait insisté sur le fait qu’il est de la responsabilité des acteurs de l’enseignement de former de futurs citoyens responsables, dans le respect des règles de notre République.

Nous saluons la maturité de ce texte qui souligne que « quotidiennement des élèves échangent des insultes portant sur l’origine, la religion, le physique ou encore la vie sexuelle d’une personne ». Ces attitudes d’exclusion ne pouvant être un code de conduite informel, le Conseil de la Vie lycéenne propose de traiter ce problème à travers une grande campagne d’information au sein des établissements scolaires de la capitale associant l’ensemble des acteurs de l’enseignement.

GayLib avait attiré l’attention du Recteur sur la notion de souffrance et de suicide qui touche adolescents et jeunes adultes (homosexuelles) nous nous réjouissons donc que ces futurs citoyens s’insurgent contre « ces souffrances (qui) entraînent parfois l’automutilation voire le suicide ».

Face à cette prise de conscience évidente nous somme heureux d’avoir été compris et entendus part le Recteur de l’Académie de Paris, qui s’inscrit dans une logique républicaine, loin de la loi du silence qui prévaut encore à des âges où la construction de chacun est en jeu.

GayLib après avoir pris l’initiative de parler des discriminations dues à l’orientation sexuelle au sein l’Ecole, souhaite que l’ensemble des acteurs de l’Education et de la Vie associative participent à cette future campagne de lutte contre les discriminations dans les établissements scolaires, rôles qui leur est naturellement dévolu.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur