La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > SOS homophobie condamne les violences faites à toutes les femmes

SOS homophobie condamne les violences faites à toutes les femmes

date de redaction mercredi 25 novembre 2015


A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, SOS homophobie s’associe pleinement à cet événement et rappelle la nécessité forte de combattre la lesbophobie et la biphobie, et les violences qui s’exercent spécifiquement à l’égard des lesbiennes et des bisexuelles.


communiqué SOS homophobie - 25/11/2015

Aujourd’hui et trop souvent encore, elles sont moquées, insultées, discriminées ou agressées à la fois en tant que femme mais aussi en tant que lesbienne ou bisexuelle. Dans l’enquête publiée en mars 2015 par SOS homophobie sur la visibilité des lesbiennes et la lesbophobie (http://www.sos-homophobie.org/enque...), près de six femmes sur dix déclaraient avoir été victimes de lesbophobie au cours des deux dernières années. Pour 45 % d’entre elles, cette violence s’est s’exercée dans l’espace public, en particulier dans la rue. La famille (14 %), le travail (11 %), le milieu scolaire (8 %) et l’entourage proche (6 %) constituaient les autres cadres dans lesquels ces femmes sont victimes de lesbophobie.

Trop souvent tue et invisibilisée, la lesbophobie, tout comme la biphobie et la transphobie, est une forme de violence et de haine difficile à combattre. Tout au long de l’année et grâce à ses services d’écoute, SOS homophobie apporte son soutien aux victimes qui la sollicite. L’association mène également un important travail de sensibilisation en milieu scolaire et auprès des adultes pour prévenir ce type de violences.

SOS homophobie en appelle aux pouvoirs publics pour que ces formes spécifiques de violences ne soient pas oubliées mais combattues avec force et détermination. Elle encourage tout initiative qui permette plus de respect entre les personnes, quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, et qui favorise ainsi la construction d’une société plus inclusive pour tou-te-s.

Yohann Roszéwitch, président


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur