La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’Inter-LGBT appelle à se mobiliser contre les violences faites à toutes les (...)

L’Inter-LGBT appelle à se mobiliser contre les violences faites à toutes les femmes

date de redaction mercredi 25 novembre 2015


Lors du 25 novembre 2015, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l’Inter-LGBT dénonce les violences physiques, psychologiques et institutionnelles dont sont victimes les femmes et les doubles voire triples discriminations rencontrées par les femmes lesbiennes, bisexuelles et trans ainsi que les hommes trans, dans toutes les régions du monde en raison de leur genre et de leur orientation sexuelle et/ou transidentité.


Communique de presse Inter-LGBT - 24 novembre 2015

Violences physiques, psychologiques et institutionnelles

Les violences envers les lesbiennes et les bisexuelles concernent toutes les régions du monde. Chaque jour des lesbiennes et des bisexuelles subissent exécutions, emprisonnements, tortures, viols correctifs, mariages forcés,… [1] Quant aux personnes trans, elles sont des centaines à être assassinées ou poussées au suicide chaque année [2] et subissent de graves discriminations de la part de nombreux états : impossibilité de changer d’état civil, de se marier, procédures médicales abusives...

Refuser l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples lesbiens et aux femmes célibataires constitue une violence institutionnelle contre laquelle l’Inter-LGBT continue de se battre (voir la pétition d’élu-e-s pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes : http://pma.inter-lgbt.org).

Une recrudescence des LGBTphobies depuis les débats Mariage/Adoption

Le rapport de SOS Homophobie 2015 indiquait une hausse des LGBTphobies en France de 41% par rapport à l’année précédant le débat relatif à la loi « mariage pour tou-te-s ». Si ces rapports annuels donnent une idée de l’ampleur de ces violences, les enquêtes représentatives en population générale sont rares. C’est pourquoi l’Inter-LGBT soutient l’enquête de l’Institut national d’études démographiques (Ined) lancée le 25 novembre 2015 sur les modes de vie, la santé et les situations d’insécurité des personnes LGBT. Les résultats de cette enquête permettront de mieux comprendre le mode de vie des LGBT, d’éclairer sur les évolutions de leur santé et leurs difficultés face aux différentes formes d’insécurité, notamment celles liées aux LGBTphobies afin de combattre plus efficacement ces violences. Afin que toutes les situations soient prises en compte pour refléter la diversité des personnes LGBT, l’Inter-LGBT incite particulièrement les femmes lesbiennes, bisexuelles et trans ainsi que des hommes trans à répondre à l’enquête, leur participation étant en moyenne beaucoup plus faible que celle des hommes cisgenres [3]. Participez à l’enquête en remplissant le questionnaire en ligne ici : http://www.ined-lgbt.fr.

L’Inter-LGBT appelle à rejoindre toutes les mobilisations ayant lieu partout en France et dans le monde à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. L’Inter-LGBT se mobilise également pour mettre fin à une violence institutionnelle inacceptable et appelle tou-te-s les élu-e-s à signer la pétition pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes.

Amandine MIGUEL, Porte-parole généraliste de l’Inter-LGBT et porte-parole en charge de la Visibilité Lesbienne

Aminata M’BENGUE, Porte-parole de l’Inter-LGBT en charge de la Visibilité Lesbienne

Notes :

[1] Rapport de l’ONU sur lois et pratiques discriminatoires et les actes de violences envers les individus à cause de leur orientation sexuelle ou identité de genre- 2011

[2] Trans murder monitoring project : http://www.transrespect-transphobia.org

[3] Cisgenre = personne dont l’identité de genre est en adéquation avec son genre assigné à la naissance, son genre ressenti est donc en adéquation avec son genre social.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur