La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > 20/11 : Journée Internationale du Souvenir Trans 2015

20/11 : Journée Internationale du Souvenir Trans 2015

date de redaction vendredi 20 novembre 2015


Le T-DOR est un moment de souvenir mais aussi l’opportunité de dénoncer les discriminations et les violences subies par la communauté trans.


communiqué Inter-LGBT - 20/11/2015

Le 28 Novembre 1998 Rita Hester, femme trans afro-américaine était sauvagement assassinée. Un an plus tard, en 1999, la communauté trans organisait une journée de recueillement pour rendre hommage aux personnes trans disparues suite à des actes barbares de transphobie [1]. Cette journée est devenue par la suite le Transgender Day Of Remembrance (T-DOR) ou Journée Internationale du Souvenir Trans.

Un macabre décompte.

A la veille du TDOR 2015, TGEU - Transgender Europe a comptabilisé 271 personnes trans assassinées entre le 1er octobre 2014 et le 30 septembre 2015, soit une personne trans tuée toutes les 29 h dans le monde. La mise à jour des données concernant les assassinats transphobes montrent que des personnes trans on été tuées dans 29. Ces meurtres ont été perpétrés dans leur majorité au Brésil (118), Mexique (34), Etats Unis (27), Colombie (15). En Asie c’est le Pakistan (7), Inde (6) où il y a eu le plus de meurtres transphobes reportés et en Europe c’est en Turquie (3) et en Italie (2).

Depuis janvier 2008, 1933 meurtres de personnes Trans ont été rapportés à travers le monde. Non seulement les statistiques ne rapportent qu’une partie des meurtres réellement commis, mais encore ces meurtres sont souvent de la plus grande violence. Ce décompte macabre met en lumière la violence à laquelle cette communauté trans doit faire face.

Au-delà des meurtres.

Le manque d’une loi pour régler les problèmes d’identité de genre officielle et les difficultés actuelles pour obtenir un changement d’état civil s’ajoutent aux maltraitances que les personnes trans subissent au quotidien. Il est urgent de disposer d’une loi, conforme aux résolutions du Conseil de l’Europe, pour nous permette de disposer librement de nos identités, de nos corps et de nos vies sans subir en permanence les violences médicales, psychiatriques, administratives, judiciaires et sociales, qui nous blessent, nous précarisent et nous mettent tout simplement en danger ! Car, au-delà des personnes trans assassinées, n’oublions pas que le taux de suicide dans la population trans est un de plus hauts.

Un rassemblement de recueillement est organisé au Centre LGBT de 18h à 20h par le Collectif Existrans. Le T-DOR est un moment de souvenir mais aussi l’opportunité de dénoncer les discriminations et les violences subies par la communauté trans. C’est pourquoi l’Inter-LGBT soutient ce rassemblement et invite à participer à cette journée. Dans le contexte actuel et pour permettre aux personnes trans isolées de montrer leur solidarité nous vous invitons à faire un geste simple mais hautement symbolique : Allumer une bougie et partager la photo sur https://www.facebook.com/events/777...

Clémence Zamora-Cruz Porte Parole Généraliste et Responsable de la Délégation des Questions Trans et Droits des Personnes Trans.

Notes :

[1] La Transphobie est le rejet des personnes trans et de la transidentité. Elle peut prendre plusieurs formes : exclusion familiale, amicale, professionnelle, refus de soin de la part du corps médical, stérilisation forcée réclamée par les tribunaux pour obtenir le changement d’état civil. Elle peut aller jusqu’à l’agression, voire le meurtre.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur