La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > TF1 : clichés à la chaîne

TF1 : clichés à la chaîne

date de redaction mardi 8 septembre 2015


Suite à deux dérapages homophobes et transphobes sur TF1 en moins de dix jours, SOS homophobie a décidé de faire part de ses inquiétudes à la direction de la chaîne de télévision ainsi qu’au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).


communiqué SOS homophobie - 8/9/2015

Vendredi 28 août, était diffusé un clip parodique de Florent Peyre intitulé « Travelo » et dont SOS homophobie condamne avec force les paroles offensantes à l’égard des personnes trans et travesties (« Masculin par hasard », « Cette femme est trop beau », « Une femme avec un cadeau », « Il y a deux cerises sur le gâteau », « Je suis une femme qui le vaut bien, j’ai la gaule du matin », « Profession camionneur, mais je ressemble à ta sœur, un homme pour de faux », « Je suis Monsieur, je suis Madame »).

Quelques jours plus tard, dimanche 6 septembre, sur la même chaîne, le joueur de rugby ouvertement gay Gareth Thomas se voyait poser lors de l’émission Sept à Huit la question suivante : « Le rugby est un sport de contact. Il y a les vestiaires. Il y a des douches... Comment vous vous débrouilliez justement avec vos pulsions homosexuelles et ce rapport très intime que vous aviez avec vos joueurs ? »

Ces propos reposent sur les clichés qui donnent naissance et alimentent l’homophobie et la transphobie. Alors que notre dernier rapport annuel a montré un enracinement profond des LGBTphobies (lesbophobie, gayphobie, biphobie et transphobie) en France et que l’été a été marqué par une recrudescence des agressions physiques, il est particulièrement regrettable que la principale chaîne de télévision française permette la diffusion de tels propos.

Les explications données par l’humoriste et le journaliste concernés sont peu convaincantes. Sous aucun prétexte, il ne peut être permis d’alimenter des stéréotypes qui nourrissent la haine et la violence dans notre société.

SOS homophobie a fait part de sa très profonde émotion à TF1. L’association a également saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Yohann Roszéwitch, président


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur