La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Retrait de la loi Famille = Retrait des droits pour les enfants

Retrait de la loi Famille = Retrait des droits pour les enfants

date de redaction mardi 4 février 2014


l’ADFH demande une loi-cadre forte, un ministre fort et courageux qui soit enfin « le ministre de toutes les familles »


Communiqué de Presse de l’Association Des Familles Homoparentales - 3/2/2014

L’Association Des Familles Homoparentales (ADFH) prend acte du retrait de la loi famille.

Progressivement vidée de sa substance par la Ministre déléguée à la Famille, cette loi qui ne pouvait continuer à s’appeler Loi Famille ne s’adressait plus qu’à quelques familles labellisées LMPT ! (La Manif Pour Tous).

En 2014, les familles en France ne correspondent pas à la vision passéiste de La Manif Pour Tous. 4 millions d’enfants ne vivent pas avec un papa et une maman. Faut-il les faire descendre dans la rue ?

Il est urgent d’adapter le dispositif législatif à toutes les « différentes formes de parentalité et les différentes façons de faire-famille ». C’est la société qui porte le débat de la famille et le gouvernement qui doit l’organiser.

Les priorités :

  • Création d’un statut du beau-parent
  • Aide à la procréation pour les couples de lesbiennes
  • Refonte du don de gamètes avec levée de l’anonymat
  • Transcription des actes de naissance à l’étranger de tous les enfants, quelque soit leur mode de conception (dont GPA).

Après une Ministre déléguée à la famille peu courageuse qui portait une loi « a minima », l’ADFH demande une loi-cadre forte, un ministre fort et courageux qui soit enfin « le ministre de toutes les familles ».


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur