La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Jean-Claude Killy, provocation réussie

Jean-Claude Killy, provocation réussie

date de redaction lundi 20 janvier 2014


Dans un entretien au Monde paru vendredi 17 janvier, le responsable de l’organisation des JO de Sotchi qui avait remporté trois médailles d’or pour la France aux JO de Grenoble en 1968, s’affiche en groupie de Vladimir Poutine.


tribune Inter-LGBT - 18/1/2014

Jean-Claude Killy, président de la commission de coordination des Jeux Olympiques d’hiver qui se tiendront à Sotchi en Russie du 7 au 23 février prochains, a le sens de la formule.

Non, « l’évangile » du principe de non-discrimination olympique n’empêche pas le CIO d’entretenir des relations « très chaleureuses » avec les gouvernements des 72 Etats qui criminalisent l’homosexualité, y compris ceux qui la punissent par la peine capitale.

Dans ces conditions, s’interroge-t-il, pourquoi s’indigner contre la loi russe contre l’homosexualité qui a fait irruption dans la préparation des Jeux de Sotchi « comme un lapin de son fourré » – titillant sans doute les instincts de plus d’un chasseur alpin ?

Oui, la Russie de Poutine doit encore faire du chemin en matière de droits de l’Homme : c’est son « copain » Vladimir Poutine lui-même qui l’admet. D’ailleurs, qu’on se le dise, dans la préparation des JO de Sotchi, ses « interlocuteurs ne sont pas rustres, mais des personnels remarquablement formés »… « au KGB », entre autres.

Pour M. Killy, si la démocratie dans la Russie de Poutine « progresse à grand pas », c’est aussi grâce à la charte olympique – toutes celles et ceux qui suivent les récents reculs en matière de liberté d’expression et de manifestation pacifique, de droits des migrant-e-s et des journalistes, de lutte contre la torture ou encore la dégradation de l’environnement en Russie, ne manqueront pas d’apprécier.

L’Inter-LGBT demande à M. Jean-Claude Killy s’il se félicite également de l’impact de la charte olympique sur les récentes mesures limitant les libertés d’expression, de réunion et d’association en Russie (2) ainsi que sur l’impunité qui règne sur les violences commises en raison de l’orientation sexuelle, réelle ou supposée, par des mouvements d’extrême-droite tels « OccupyGerontophilia » et dont les scènes de torture sont en accès libre sur le web russe.

L’Inter-LGBT s’indigne qu’un haut responsable de l’organisation des Jeux Olympiques de Sotchi prenne la parole publiquement à la veille des Jeux pour soutenir la politique du gouvernement russe et désinformer l’opinion publique sur les récents développements législatifs en matière de libertés fondamentales et de gouvernance démocratique en Russie, et demande la suspension immédiate de M. Jean-Claude Killy de l’ensemble de ses fonctions au sein du CIO.

Alix Zuinghedau et Thomas Fouquet-Lapar Porte-parole de l’Inter-LGBT en charges des questions internationales

Plus d'informations :

Les propos de Jean-Claude Killy : Jean-Claude Killy : « Avec Poutine, on est devenu copains »


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur