La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Saint-Valentin : la promotion homophobe du Subway Saint-Serge à (...)

Saint-Valentin : la promotion homophobe du Subway Saint-Serge à Angers

date de redaction lundi 18 février 2013


QUAZAR demande des explications à Subway France et envisage de déposer plainte.


communiqué Quazar - 15/2/2013

Jeudi 14 février, à l’occasion de la Saint Valentin, le Subway d’Angers Saint-Serge, quartier universitaire, a lancé une offre promotionnelle à destination des couples : 2 menus à un prix d’appel.

QUAZAR, Centre LGBT d’Angers, s’est alerté du caractère homophobe de cette offre communiquée par voie d’affiche au public.

En effet, la promotion est destinée « Pour les couples (H/F*) » avec renvoi à l’annotation suivante en bas d’affiche : (sic) « * Discrimination (?) : Non, la loi de mariage pour tous a avancé, mais n’est pas encore ratifié au sénat. Jusque la je utilise la loi de la liberté d’expression ».

Voir + bas l’affiche qui était encore visible ce vendredi 15 février à 14h.

Que cette affiche soit bourrée de fautes, et exprimée dans une syntaxe qui laisse à désirer, est déplorable mais bien plus grave est l’homophobie pénale qu’elle exprime.

L’auteur de cette affiche commet une erreur commerciale et juridique de taille en liant les couples -qu’ils ne précisent pas devant être mariés, qui peuvent donc tout aussi bien être des concubins que des pacsés- à la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, qui a été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale mardi dernier. C’est sans rapport.

Cette offre promotionnelle homophobe puisqu’elle n’est réservée qu’aux couples hétérosexuels, la refusant aux couples homosexuels. Son auteur a donc méconnu les articles 225-1 et 225-2 du code pénal en commettant une discrimination qui consiste à refuser un bien ou service à des clients à raison de leur orientation sexuelle, vraie ou supposée, ici des couples de même sexe.

QUAZAR demande des explications à Subway France et les mesures que la société compte prendre en réaction à cette initiative qui n’est circonscrite qu’à cette franchise Saint-Serge université.

QUAZAR se réserve la possibilité de déposer plainte en fonction de l’étude juridique en cours et des suites de cette affaire.

Stéphane Corbin,
président de QUAZAR


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur