La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Week-end de confusion autour de la PMA

Week-end de confusion autour de la PMA

date de redaction lundi 4 février 2013     auteur Jean-Benoît RICHARD


Le Premier ministre reprend la ministre de la famille sur la question de l’ouverture de la procréation médicalement assistée. Les associations homosexuelles veulent des explications.


Présentera, présentera-pas ? un nouveau couac autour de la question de la procréation médicalement assistée a agité le débat politique au cours du premier week-end de février.

Initialement, la question de la PMA devait être débattue dans le cadre de la loi sur le mariage pour tous. Mais, jugeant qu’elle était trop complexe, le gouvernement a décidé de la renvoyer à une date ultérieure. Le ministre chargé des relations avec le Parlement indiquait fin janvier qu’un projet de loi sur la famille serait présenté en Conseil des ministres le 27 mars, et qu’il comprendrait « normalement » l’ouverture de la PMA aux couples de femmes.

La ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, a affirmé dimanche à l’Assemblée que le futur texte sur la famille, incluant la question de la procréation médicalement assistée, serait examiné au Parlement « avant fin 2013 ».

Mais le Premier ministre, en voyage officiel au Cambodge, a repris sa ministre en indiquant que la question de la PMA serait d’abord soumise à l’avis du Comité National d’Ethique, qui n’aura pas le temps de prendre une délibération rapidement. Il est donc question de traiter la procréation médicalement assistée ultérieurement.

Les députés UMP ont immédiatement pointé les « contradictions » entre Matignon et la ministre de la Famille Dominique Bertinotti. « Il y a un recul du gouvernement ! Un recul du gouvernement, ça se prend et ça s’applaudit ! », a lancé Hervé Mariton dans l’hémicycle.

De son côté, l’Inter-LGBT voit dans cette cacophonie une nième reculade, et rappelle dans un communiqué que l’ouverture de la PMA aux couples de femmes fait partie des engagements de campagne du Parti Socialiste. L’association attend des clarifications et des explications de la part du Premier ministre et demande à être reçue dans les plus brefs délais pour évoquer ce sujet.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur