La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > L’adoption de la proposition 31 > L’Assemblée adopte l’article qui ouvre le mariage aux couples gays

L’Assemblée adopte l’article qui ouvre le mariage aux couples gays

date de redaction lundi 4 février 2013     auteur Jean-Benoît RICHARD


Samedi 2 février à 12h30, les députés ont adopté par 249 voix contre 97 le premier article de la loi Taubira, organisant le mariage pour tous les couples.


Et de un ! Samedi 2 février à 12h30, les députés ont adopté par 249 voix contre 97 le premier article de la loi organisant le mariage pour tous les couples, qui prévoit que « le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe ».

Les élus de la majorité, - socialistes, écologistes, radicaux de gauche et Front de gauche - ont voté en faveur de ce premier article. Les députés UMP ont voté contre. Seule l’exception : Franck Riester, député UMP de Seine-et-Marne, qui a toujours dit qu’il était favorable au texte, et qui a mis ses actes en accord avec ses paroles. Quant à Benoist Apparu, élu UMP de la Marne, qui s’était dit, lui aussi, favorable à l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe, il n’a pas pris part au vote.

Dès le résultat annoncé, tous les élus de gauche se sont levés et ont longuement applaudi en scandant « Egalité ! Egalité ! ». « On a passé le plus dur » a confié Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, au journal Le Monde lors d’une interruption de séance.

Ce vote est intervenu à l’issue d’une première semaine de débats houleux, au cours de laquelle les députés de droite ont largement pris la parole. Ils ont surtout évoqué leurs craintes de la procréation médicalement assistée et la gestation pour autrui, qui ne figurent pourtant pas dans le texte, mais que tous soupçonnent le gouvernement d’avoir en tête.

Les députés ont ensuite repris l’examen de la proposition de loi Taubira et des quelques 5.000 amendements déposés. Ils ont siégé tout le week-end, et ont même décidé de poursuivre leurs travaux non stop dans la nuit de dimanche à lundi. A ce rythme, le texte pourrait être adopté plus tôt que prévu.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur