La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > UMP, GPA et ’’mariage homo’’ : c’est quoi le rapport, au juste ?

UMP, GPA et ’’mariage homo’’ : c’est quoi le rapport, au juste ?

date de redaction vendredi 1er février 2013


En associant, dans leur discours, la situation des couples homosexuels et des familles homoparentales à une pratique aujourd’hui interdite par la loi française, les président 1 et président 2 et les parlementaires de l’UMP font leur psychanalyse à la tribune... se gausse Homosexualités et Socialisme.


communiqué HES - 31/1/2013

Pourquoi parasiter le débat sur l’ouverture du mariage aux couples homosexuels avec une circulaire qui concerne la situation d’enfants de Français nés à l’étranger grâce à une gestation pour autrui ? Pour memoire, les 3 situations examinées par la Cour de cassation pour sa décision du 6 avril 2011 concernent des enfants dans des couples hétérosexuels.

En associant, dans leur discours, la situation des couples homosexuels et des familles homoparentales à une pratique aujourd’hui interdite par la loi française, les président 1 et président 2 et les parlementaires de l’UMP font leur psychanalyse à la tribune... Mais c’est nous qui payons !

La circulaire soudain mise en cause, émise la semaine dernière par la Direction des affaires civiles du ministère de la Justice et annoncée depuis mi-janvier, est un rappel d’application du droit actuel et une réaffirmation de la priorité de l’intérêt de l’enfant qui a droit à la nationalité française dès lors que son père l’a. Elle n’a aucun rapport avec le projet de loi examiné par le parlement.

En faisant cet amalgame qui confine au lapsus, l’opposition montre, une fois de plus, son manque cruel d’argument contre le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

Denis Quinqueton, président d’HES


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur