La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > L’adoption de la proposition 31 > Georgina Dufoix manifestera contre le mariage gay

Georgina Dufoix manifestera contre le mariage gay

date de redaction vendredi 11 janvier 2013


Georgina Dufoix récidive. Le PS dans l’expectative. Act Up est excédé.


communiqué de presse Act Up-Paris - 8 janvier 2013

Tous les jours, la communauté LGBT paye finalement la pleutrerie des socialistes, leur frilosité à mettre en place une loi complète et ambitieuse, l’attention qu’ils portent aux inepties homophobes les plus obscènes.

C’est même plusieurs fois par jour que, touTEs autant que nous sommes, subissons une haine viscérale à laquelle, par leur silence et leurs reculades passées et présentes, les socialistes reconnaissent une apparente légitimité.

Tous les types de médias relaient les "opinions" contre l’ouverture du mariage à touTEs, qu’il s’agisse du vomi haineux des intégristes et des nébuleuses fachos, des piètres "analyses" de psychiatres/chologues/chanalystes en mal de notoriété, ou des "réflexions" de politiques déchuEs.

Si une palme de l’abjection devait être décernée, elle reviendrait sans nul doute, pour la semaine passée au moins, à Georgina Dufoix, ministre en charge de la Santé sous François Mitterrand.
Celle-là même qui a quitté la vie politique suite au scandale du sang contaminé.
Celle-là même qui, à l’époque, avait sciemment retardé la mise en place du dépistage systématique, préférant attendre pour ouvrir le marché du diagnostic à l’Institut français Pasteur plutôt qu’au test du laboratoire américain Abbott, qui lui était déjà prêt, quitte à contaminer et envoyer à la mort des hémophiles par milliers.
Celle-là même qui en sus de ne pas les avoir fait interdire en connaissance des risques (sida et hépatites), a de surcroît différé l’entrée en vigueur de l’arrêté déremboursant les produits sanguins non-chauffés, alors en immense majorité contaminés.

En matière de sida, Georgina Dufoix s’est pourtant manifestement auto-proclamée « reponsable mais pas coupable » à vie : aujourd’hui, sous couvert d’arguments désormais classiques de "conséquences sur l’intime", de "structuration individuelle", et de sempiternelles références au "père et à la mère", elle appelle tout bonnement à manifester dimanche 13 contre le mariage pour touTEs. [1]

Par cette position infecte, Georgina Dufoix se rend une fois de plus coupable, le mot est juste, de contaminations VIH, de prises de risques et de suicides chez les LGBT, particulièrement parmi les plus jeunes. Après avoir provoqué la contamination de milliers d’hémophiles, l’ancienne ministre socialiste entend aujourd’hui participer à celle de milliers de pédés.

Lutter contre le sida suppose de lutter pour l’égalité des droits, Georgina Dufoix le sait, mais a choisi la démarche inverse : en bonne complice du sida, elle milite aujourd’hui contre une égalité pleine et entière, pour le maintien des LGBT dans un statut de sous-citoyenNE, avec les conséquences qui en découlent en termes de santé publique.

Qu’elle défile donc aux côtés des pires intégristes et de la droite la plus rétrograde, ceux et celles qui nous abreuvent encore d’insultes faisant référence au VIH, nous souhaitant de "crever du sida", elle y a toute sa place.

Le sida est une guerre, Georgina Dufoix a choisi son camp, le même qu’il y a presque 30 ans.

Act Up-Paris exige :

  • que le Parti socialiste vote une loi sur le mariage pour touTEs qui soit complète (mariage, adoption, PMA) ;
  • qu’il condamne fermement l’homophobie même lorsqu’elle provient de son camp politique.

L’attitude actuelle du PS, qui en tendant le micro aux homophobes de tout poil, sous prétexte de débat ouvert à touTEs, montre clairement que l’égalité réelle n’a jamais été son ambition, mais le masque d’une manipulation électoraliste.On aimerait voir sur l’égalité des droits autant de détermination que pour imposer le traité européen d’austérité.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur