La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > A force de se livrer à un débat de primates, on finit par susciter des (...)

A force de se livrer à un débat de primates, on finit par susciter des vocations !

date de redaction vendredi 4 janvier 2013


HES dénonce les menaces de mort reçues par certains élus chargés de l’examen du projet de loi ouvrant le mariage à tous les couples.


communiqué HES - 3/1/2013

Au mois de novembre 2012, la fédération de l’Isère du Parti socialiste a reçu une lettre anonyme menaçant de mort le député Erwann Binet, rapporteur du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels et le responsable du groupe de Grenoble d’Homosexualités et Socialisme (HES), Benjamin Rosmini. La police a alors été saisie et cherche, encore aujourd’hui, à identifier l’auteur de la menace. Le journal Le Dauphiné Libéré en fait état ce matin, citant in extenso la courte lettre, un texte haineux qui ne méritait pourtant pas une telle notoriété.

Il reste que cette histoire, comme d’autres menaces reçues par les responsables nationaux et locaux d’HES et qui ont sans doute pour origine des personnes déséquilibrées, caractérise un débat démocratique de mauvaise qualité engagé depuis le mois de septembre, où l’on voit les approximations anthropologiques rivaliser avec les injures et les prédictions apocalyptiques concurrencer les mensonges. Alors, forcément, à force de se livrer à un débat de primates, on finit par susciter des vocations !

HES souhaite qu’en 2013, l’ensemble des acteurs du débat, notamment les opposants, sachent trouver la voie d’une discussion apaisée sur un projet de loi et des amendements en faveur de l’égalité des droits des couples et des familles, autant de dispositions déjà en vigueur dans un certain nombre de pays démocratiques dans le monde.

Denis Quinqueton, président d’HES

Plus d'informations :

notre dossier sur l’ouverture du mariage à tous les couples : L’adoption de la proposition 31


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur