La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > L’adoption de la proposition 31 > François Hollande et la PMA : un divorce avant le mariage

François Hollande et la PMA : un divorce avant le mariage

date de redaction vendredi 14 décembre 2012


L’ADFH rappelle quelques engagements de campagne du candidat Hollande à propos de la procréation médicalement assistée.


communiqué ADFH - 13 décembre 2012

« Si j’avais été favorable à la PMA, je l’aurais fait intégrer dans le projet de loi. A ce stade, j’ai considéré que ce projet devait porter sur le mariage et l’adoption. » a annoncé le Président de la République ce 12 décembre 2012.

Pour mémoire :

Question n°9 du questionnaire HES à François Hollande :

Ouvrirez-vous la procréation assistée à toutes les femmes – par donneur anonyme ou par donneur connu- sans discrimination ? Si oui, quand ?

Réponse de François Hollande : « Oui, dès 2012 dans le cas du maintien du principe de l’anonymat du don de gamètes. »

L’ADFH rappelle que ce questionnaire a été à la base du dialogue entre le PS et les associations LGBT pendant la campagne présidentielle. Le Président de HES de l’époque est aujourd’hui conseiller ministériel. Son sérieux et son professionnalisme ne sauraient donc être remis en cause.

Extrait d’une correspondance signée de François Hollande datée du 6 mars 2012 :

« Une femme doit pouvoir recourir à l’assistance médicale à la procréation, soit parce qu’elle ne peut pas avoir d’enfant, soit parce qu’elle ne souhaite pas avoir une relation avec un homme. Je suis donc favorable à l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation aux couples de femmes, dans les conditions actuelles d’âge et dans le respect de l’anonymat du don de gamètes. ».

Extrait de l’interview de Têtu de mars 2012

« Oui, je suis favorable à l’ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes. Aux conditions d’âge, bien sûr. Je suis très précis là-dessus. Il faut que ce soit un projet parental ».

L’ADFH dénombre également une vingtaine de reprise de cette position par des personnalités politiques et gouvernementales : Mme VALLAUD-BELKACEM, Mme PAU LANGEVIN, Mme BERTINOTTI, etc...

François Hollande - France 2 - 20h du 29 mai 2012 : « Ce que j’ai promis, je le tiendrai, tout, dans le calendrier tel qu’il est prévu »

François Hollande – TF1 – 20h du 9 septembre 2012 : le Président de la République a déclaré que si des dissonances pouvaient parfois exister au sein gouvernement « il faut les réduire, et pour les réduire c’est très simple, il faut se référer à mes propres engagements, ce que j’ai dit devant les français, ce doit être la règle de l’action gouvernementale. »

L’ADFH demande au Président de la République d’appliquer ses engagements, ses promesses, ses dires, ses écrits et de soutenir l’amendement qui proposera l’ouverture de la PMA aux lesbiennes. C’est toute la crédibilité du personnage le plus haut de l’Etat qui est en jeu, pas uniquement sur ce sujet.

«  Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire. »

Association Des Familles Homoparentales (ADFH) Alexandre URWICZ et Hervé LANCELIN, coprésidents


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur