La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > L’adoption de la proposition 31 > Clause de conscience : ’’une proposition humiliante’’

Clause de conscience : ’’une proposition humiliante’’

date de redaction lundi 26 novembre 2012


Le PCF juge très sévèrement la proposition de François Hollande d’introduire une clause de conscience pour les maire. Elle est scandaleuse. Elle est humiliante pour les couples de même sexe qui aspirent à l’égalité. Surtout, elle constitue un recul terrible du Président de la République sous la pression des lobbies réactionnaires qui se sont exprimés ce week-end, souvent de manière violente.


communiqué Parti communiste français - Paris, le 21 novembre 2012

François Hollande a annoncé hier devant les Maires de France son intention d’introduire une clause de conscience pour les Maires qui refuseraient de célébrer des mariages de couples de même sexe. Cette proposition est scandaleuse. Elle est humiliante pour les couples de même sexe qui aspirent à l’égalité. Surtout, elle constitue un recul terrible du Président de la République sous la pression des lobbies réactionnaires qui se sont exprimés ce week-end, souvent de manière violente.

Le PCF n’admet pas que la loi sur le mariage pour tous puisse souffrir d’exception. Aucune clause de conscience ne saurait valoir dans ce domaine. Accorder la liberté de conscience aux Maires qui refusent le mariage pour tous, c’est donner bonne conscience aux homophobes.

Le PCF mènera le combat pour que le projet de loi, trop timide, sur le mariage pour tous puisse bénéficier de réelles avancées. C’est le sens des propositions de loi déposées dès cet été par Marie-George Buffet et André Chassaigne. C’est d’égalité des droits et d’émancipation humaine dont il s’agit.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur