La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > L’adoption de la proposition 31 > François Hollande et la "liberté de conscience"

François Hollande et la "liberté de conscience"

date de redaction lundi 26 novembre 2012


L’Inter-LGBT est scandalisée par les déclarations tenues hier par François Hollande au congrès de l’Association des Maires de France à propos du projet de loi « Mariage pour tous ».


communiqué Inter-LGBT - 21/11/2012

L’Inter-LGBT est scandalisée par les déclarations tenues hier par François Hollande au congrès de l’Association des Maires de France à propos du projet de loi « Mariage pour tous ». Alors que les homosexuel-les - depuis des semaines - font preuve d’une incroyable dignité devant les propos quotidiennement insultants des opposants au projet de loi sur le mariage pour tous et l’homoparentalité, le Président de la République - qui est censé porter ce projet d’égalité - légitimise les propos les plus homophobes en considérant que l’on peut accepter d’un maire qu’il ne marie pas – une fois la loi adoptée – un couple de même sexe sous prétexte d’une « liberté de conscience ». Comment une « liberté de conscience » basée de fait sur des convictions personnelles pourraient-elles l’emporter sur la loi, et sur le principe fondamental de notre République qu’est l’égalité appliquée à toutes et tous ?

L’Inter-LGBT exige d’être reçue rapidement par le Président de la République afin d’obtenir de sa part des explications sur ce qui est au mieux une maladresse, au pire une trahison.

Dans l’attente, l’Inter-LGBT suspend toutes ses relations avec le Gouvernement.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur