La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > L’adoption de la proposition 31 > François Hollande veut-il ouvrir un guichet pour homos en mairie (...)

François Hollande veut-il ouvrir un guichet pour homos en mairie ?

date de redaction dimanche 25 novembre 2012


L’Association Des Familles Homoparentales est consternée après les déclarations du Président de la République devant le 95e congrès des Maires de France.


communiqué ADFH - 21 novembre 2012

L’Association Des Familles Homoparentales (ADFH) est consternée après les déclarations du Président de la République devant le 95e congrès des Maires de France.

L’élargissement de la délégation proposée qu’un maire pourrait invoquer en cas de refus de célébration d’un mariage se fait uniquement à l’occasion d’une loi égalitaire permettant le mariage aux couples homosexuels. Refuser de marier un couple mixte relève de la xénophobie, refuser de marier un couple homosexuel relève de l’homophobie.

Si la loi pour le mariage pour tous est votée, son application ne saurait faire l’objet d’un marchandage de conscience. Les dispositions relevant de l’état civil s’appliquent à tous.

Si José Luis Zapatero a su tenir le cap face à plus d’un million d’opposants au mariage pour tous descendus dans la rue en 2005, François Hollande céderait-t-il déjà aux quelques 100.000 qui ont défilé ce week-end ? Quand on marche pour l’égalité des droits, on bombe le torse et on ne courbe pas l’échine.

En ouvrant cette boite de pandore, François Hollande permettra-t-il aussi aux maires de trouver une parade pour refuser des places en crèche aux enfants des familles homoparentales ou des aides municipales, tout cela pour des raisons de conscience ? Le service public doit être le même pour tous, c’est un principe laïc fondateur de notre République que le Conseil Constitutionnel saura rappeler si nécessaire.

Même les notaires jugés souvent bien plus conservateurs n’ont pas invoqué une telle demande pour pacser les couples homosexuels. Ils appliquent la loi en tant qu’officiers ministériels. Point barre.

En mairie, le mariage pour tous ne relève pas de la conscience car il s’agit d’un mariage civil et non religieux. L’ADFH souhaite que le Président de la République rappelle que la loi s’applique à tous, y compris à ceux qui la dispensent. Le Président de la République ne peut pas légitimer l’homophobie pour des raisons de conscience comme il vient d’en offrir la possibilité aux maires de France.

La clause de conscience n’est pas une variable d’ajustement à l’application de la loi.

Association Des Familles Homoparentales (ADFH) Alexandre URWICZ et Hervé LANCELIN, coprésidents,


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur