La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Education > Création d’une délégation chargée de la prévention des violences en milieu (...)

Création d’une délégation chargée de la prévention des violences en milieu scolaire

date de redaction mardi 13 novembre 2012     auteur Jean-Benoît RICHARD


Une nouvelle délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire, traitera aussi les violences homophobes.


Le ministre de l’Educaton nationale, Vincent Peillon, s’est rendu à Amiens le 12 novembre pour rencontrer des acteurs de terrain et des assistants de prévention et de sécurité (APS) et installer une nouvelle délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire, ce qui inclus les violences homophobes.

Les missions de cette nouvelle délégation sont multiples :

  • mission d’aide au repérage et à l’observation des phénomènes de violence en milieu scolaire : violences verbales, symboliques, physiques, harcèlement, jeux dangereux, etc ;
  • mission d’information par la réalisation de synthèses des connaissances scientifiques ;
  • mission de conseil pour diriger l’action publique, tant sur le plan des réponses préventives que des réponses pédagogiques, matérielles (sécurisation des locaux, etc.), réglementaires et juridiques apportées en cas d’incident ;
  • mission de formation ;
  • mission de fédération et d’impulsion des actions. La délégation aura en charge une mission de coordination et de suivi des actions des équipes mobiles de sécurité des assistants chargés de prévention et de sécurité, en lien avec les services de la direction générale de l’enseignement scolaire ;
  • mission de suivi et de prévention des agressions subies par les personnels.

Cette nouvelle délégation est constituée de dix spécialistes et acteurs de terrain aux parcours diversifiés, capables de prendre en compte la pluralité des phénomènes de violence et la complexité des réponses à lui apporter. Elle est dirigée par Eric Debarbieux, professeur des universités, enseignant à Paris Est Créteil, président de l’observatoire européen de la violence scolaire.

En son sein, Johanna Dagorn de Goïtisolo, coordinatrice des centres d’information des droits des femmes et de la famille, en Aquitaine, traitera plus particulièrement de la lutte contre la violence de genre, le harcèlement et les violences homophobes.

Un comité scientifique et d’orientation de trente membres aidera au pilotage de cette délégation. Il se réunira environ deux fois par an, sur des sujets de fond, qui demandent un éclairage scientifique plus large.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur