La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Documents > Le mariage gay > L’adoption de la proposition 31 > Mariage pour tous : un projet de loi insuffisant !

Mariage pour tous : un projet de loi insuffisant !

date de redaction vendredi 9 novembre 2012


La Lesbian & Gay Pride de Lyon estime insuffisant le projet de loi ouvrant le mariage à tous les couples présenté par le gouvernement, et demande de nouvelles avancées sur la filiation.


Communiqué de presse Lesbian and Gay Pride de Lyon - 8/11/2012

Le Conseil des ministres a adopté hier le projet de loi « mariage pour toutes et tous ». Ce projet de loi est une avancée majeure pour la société française. En l’état, il reste cependant insuffisant. Nous comptons sur le Parlement qui devra l’enrichir par des amendements pour protéger tous nos enfants et reconnaître toutes les familles. La Lesbian and Gay Pride de Lyon appelle de ses vœux une loi courageuse, juste et audacieuse.

Des lesbiennes bafouées et un projet de loi insuffisant pour les familles homoparentales.

Supprimer une discrimination avec le mariage pour toutes et tous et en ajouter une en interdisant l’accès à la Procréation Médicalement Assistée (PMA) aux lesbiennes est un message paradoxal. Aujourd’hui, elles doivent se rendre à l’étranger pour avoir accès à la PMA. Comme au temps peu glorieux où l’IVG n’était pas réglementé en France, elles sont soumises au risque sanitaire lié au défaut de suivi médical que cela comporte.

Le projet de loi se restreint à l’ouverture du mariage civil, républicain et laïc aux couples de même sexe et à l’adoption mais occulte toutes les facettes de la filiation : présomption de parentalité, procréation médicalement assistée, statut des beaux parents et partage de l’autorité parentalité.

Un parlement qui doit enrichir l’action du gouvernement

Tous ces points devront faire l’objet d’amendements présentés par les députés lors du débat parlementaire. La majorité parlementaire est liée par les promesses de François HOLLANDE, prises devant les électeurs. Elle doit proposer et soutenir une réforme rendant effectif un mariage pour toutes et tous, et non pas un mariage à deux vitesses, avec d’un côté, reconnaissance automatique ou facilité de la filiation pour les couples hétérosexuels et de l’autre un régime de suspicion et de mépris pour les couples homosexuels et d’insécurité pour leurs enfants.

Le passéisme ne peut être un projet de société

L’Égalité des droits est avant tout un choix politique qui mérite des débats sereins et débarrassés des amalgames scandaleux et des arguments fallacieux distillés dans la presse depuis des semaines par l’opposition. Alors que des opposants tentent de ramener les personnes homosexuelles au rang de déviant-e-s, d’animaux ou de criminel-le-s, l’opinion publique reste favorable au mariage pour tous et à la protection des familles homoparentales.

Le sondage IFOP paru dans Le Monde d’aujourd’hui révèle que 56% des Français seraient favorables à l’insémination artificielle pour les lesbiennes. 66% d’entre eux seraient favorables à l’adoption de l’enfant par la conjointe dans le cas d’un couple de lesbienne, quand les partisans du mariage représenteraient 65% des personnes interrogées.

Edwige MARTY, Présidente Lesbian and Gay Pride de Lyon


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur