La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Un programme contre l’homophobie et la transphobie : une initiative à saluer (...)

Un programme contre l’homophobie et la transphobie : une initiative à saluer et à concrétiser

date de redaction mardi 18 septembre 2012


SOS homophobie participe au Programme d’action gouvernemental contre les violences et les discriminations commises à raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre initié par Najat Vallaud-Belkacem.


communiqué SOS Homophobie - 18/9/2012

SOS homophobie, association nationale de lutte contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie créée en 1994, participe dès cette semaine au Programme d’action gouvernemental contre les violences et les discriminations commises à raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre initié par la Ministre Najat Vallaud-Belkacem..

SOS homophobie reçoit chaque année plus de 1 500 témoignages de victimes d’homophobie, biphobie et transphobie analysés dans le Rapport annuel sur l’ho mophobie. Elle a sensibilisé plus de 12 000 élèves en 2011-2012 à ces violences et discriminations ainsi que plusieurs dizaines de structures professionnelles. En conséquence, l’association se réjouit de la démarche initiée par le gouvernement.

De même, SOS homophobie est satisfaite que ce programme soit inter-ministériel puisque les manifestations homophobes, biphobes et transphobes existent et s’expriment dans tous les aspects de la vie des victimes (au sein de la famille, dans le milieu professionnel, dans l’accès au logement, la santé, l’accueil dans les institutions, commerces et services…). En 2011, près de 40 % des actes rapportés dans le Rapport annuel sur l’homophobie étaient commis par des personnes connues des victimes (milieu professionnel, familial, voisinage…), signe que l’homophobie et la transphobie restent profondément ancrées dans les rapports sociaux. Si la mise à égalité des droits, par l’ouverture notamment du mariage et de l’ad option à tou-te-s, et l’action de terrain à l’égard de l’ensemble des membres de la société sont des conditions impératives de la lutte efficace contre ces discriminations et violences, un travail d’information, de sensibilisation et de prévention est tout aussi nécessaire.

SOS homophobie participera aux groupes de travail mis en place par Najat Vallaud-Belkacem et veillera ainsi à ce que l’annonce de ce programme d’actions soit véritablement porteuse de projets concrets et à ce que son élaboration soit véritablement inter-ministérielle. Pour prévenir et mettre fin tant aux discriminations qu’aux violences commises à raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre, chacun-e doit se mobiliser, y compris le gouvernement.

Elisabeth Ronzier, présidente


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur