La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Homos-hétéros : l’égalité des droits, c’est maintenant

Homos-hétéros : l’égalité des droits, c’est maintenant

date de redaction lundi 2 juillet 2012


Il en va de nos vies, il en va de la lutte contre le sida, prévient Act Up, las d’attendre encore la mise en oeuvre des promesses de François Hollande.


communiqué de presse Act up Paris - vendredi 29 juin 2012

À la veille de la marche des fiertés, Act Up-Paris s’inquiète des déclarations de responsables du PS promettant l’accès au mariage pour « le printemps 2013, ou plus tôt, si c’est possible. » Ce sont par exemple les propos de Najet Vallaud Belkacem .

Lors de sa campagne, François Hollande avait fait de l’accès au mariage pour les couples de même sexe, et plus généralement de l’égalité des droits, une de ses priorités pour 2012. Le PS dispose d’un pouvoir incroyable : pourquoi devrait-il attendre le printemps prochain pour nous assurer l’égalité des droits ?

En jouant la montre, ces responsables du PS nous rappellent de mauvais souvenirs. Octobre 98 : les députéEs socialistes refusent de se présenter pour le vote sur le PaCS et la droite obtient l’ annulation du projet de loi dont l’examen est repoussé de six mois. 99 : pendant et après le vote du PaCS, des responsables socialistes multiplient les prises de parole publiques contre l’ouverture du mariage pour les homos ou l’adoption – ou alors se taisent.. Il faudra attendre 2004 (!) et fournir un travail bénévole incommensurable pour que les socialistes françaisEs signent un pacte pour l’égalité.

Nous venons de vivre dix ans marqués par la droite la plus dure. Nous y avons fait face, nous n’avions pas le choix. Aujourd’hui, que des responsables politiques « de gauche » tergiversent sur une question de calendrier est une violence supplémentaire.

Oui, nous comptons les mois. Vous vous êtes présentéEs comme nos alliéEs, vous nous avez promis l’égalité des droits pour 2012 : chercher à justifier dans les médias quelques semaines supplémentaires, c’est toujours et encore montrer que nous sommes des personnes dont la vie, le statut de citoyenNE, plein et entier, seraient négociables et pourraient attendre des semaines, des mois. C’est encore entretenir l’homophobie.

Expulsion de sans-papiErEs, déclarations hostiles aux prostituéEs et aux actions de prévention du sida, inertie sur les questions de santé en prison, absence de projet de campagne de prévention du VIH, et, à la veille de la Marche des fiertés, refus de considérer l’égalité des droits comme une priorité : Act Up-Paris appelle toute la communauté LGBT à la vigilance et demande aux éluEs socialistes des garanties quant à l’adoption d’une loi pour l’égalité des droits d’ici les 6 prochains mois.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur