La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > La nouvelle Ministre de la Famille confirme son soutien à l’homoparentalité

La nouvelle Ministre de la Famille confirme son soutien à l’homoparentalité

date de redaction lundi 21 mai 2012


L’ADFH se réjouit des premières déclarations de Dominique Bertinotti, et encourage chaleureusement la Ministre à débuter ses travaux.


communiqué de presse ADFH - 17 mai 2012

Douze heures après sa nomination, la première interview de la Ministre déléguée à la Famille, Mme Dominique Bertinotti est intervenue ce 17 mai.

Maire du IVe arrondissement de Paris, la Ministre a notamment affirmé que « les familles homoparentales sont une réalité. Et on voit souvent ces familles homoparentales qui ont cette difficulté à pouvoir simplement dire ce qu’elles vivent. Il y a souvent beaucoup d’amour, beaucoup d’affection, et je ne vois pas pourquoi il y aurait encore des discriminations en la matière. ». Soutenant également l’ouverture du mariage aux homosexuels conformément à l’engagement 31 de François Hollande, la Ministre indique que cela « va être l’occasion d’expliquer » au Français ce choix. Rappelons que 63 % des français se prononce pour cette ouverture. (Sondage BVA 1/2012)

Ce discours en matière de politique familiale est un virage historique dont nous nous réjouissons. Il consacre qu’aujourd’hui la famille est protéiforme. Monoparentales, recomposées, homoparentales, ces familles doivent au nom de l’égalité disposer des mêmes niveaux de sécurisation, d’engagement, de droits et de devoirs que les couples mariés.

En cette journée internationale contre l’homophobie, l’ADFH rappelle que les enfants élevés dans les familles homoparentales sont discriminés en terme de sécurisation par rapport aux enfants élevés au sein des couples mariés, uniquement à cause de l’orientation sexuelle de leurs parents. L’ouverture du mariage aux homosexuels permettra que l’enfant puisse être adopté par le second parent. Ainsi, en cas de décès du parent légal, l’enfant sera protégé car recueilli par le parent adoptif.

Dans les prochains jours, la Ministre sera sollicitée par l’ADFH afin d’organiser son affiliation auprès de l’Union Des Associations Familiales de Paris qui refuse obstinément son adhésion depuis plus d’un an au motif que les familles homoparentales n’existeraient pas. Il n’est plus possible que certaines familles nient l’existence d’autres familles.

L’ADFH encourage chaleureusement la Ministre à débuter ses travaux et se met à sa disposition pour une collaboration fructueuse.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur