La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Agenda > Act Up (re)tague Paris

Act Up (re)tague Paris

date de publication mardi 10 avril 2012

date : samedi 14 avril 2012 de 10:00 à 18:00
lieu : Paris

Quand plus de 30 artistEs urbains s’emparent de la campagne « Egalité des choix : des droits ! » d’Act Up-Paris, contre l’homophobie et la sérophobie.

Après le succès de la première édition, le 14 janvier dernier, qui a transporté artistEs et passantEs de Belleville à Hôtel de Ville, Act Up-Paris réitère et vient retaguer Paris le samedi 14 avril, avec plus de 30 artistEs, en se posant dans le 13ème, aux Frigos et sur les quais, pour le dernier week-end avant les élections présidentielles.

Artistes invités

Alban Roger, Alex DJA, Bastek, Claire, Damien / Les yeux dans le monde, Diamant, Downtown, Encore (All), EpsylonPoint, Fred le Chevalier, Iza Zaro, Jaye, JB, JBC, JPM, Kashink, Madame, ME - Paris/ Marlène Ehrhard, Mcsim, Mr Toutlemonde, Néa et Charlie Chap, Nice Art, Pimax, PopEye, Sara Chelou, Suriani, Susan Shup, TocToc, Tristan des Limbes, Valérie Maho, Zokatos

Programme de la journée

en partenariat avec le magazine Paris Tonkar Magazine et l’agence OAOFB

11h - 16h30 : aux Frigos

11h - 15h30 : fresques des graffeuses, Kashink et Valérie Maho, de la pochoiriste Sara Chelou

15h30 – 16h30 : collages par touTEs les artistes

16h30 - 18h : sur le quai François Mauriac, entre le Batofar et la passerelle Simone de Beauvoir Collage par touTEs les artistes

Act Up-Paris, association de lutte contre le sida issue de la communauté homosexuelle, a lancé en octobre 2010 la campagne « Egalité des choix : des droits ! » pour l’égalité des droits homo-hétéro en France, sur des revendications d’accès, parmi 11 revendication : au mariage, à l’adoption et aux techniques médicales de procréation, au don du sang, pour les homosexuelLEs.

Act Up-Paris a reuni des artistes urbainEs pour réaliser des œuvres, en relation directe avec les revendications de la campagne sur les murs de la ville.

L’homophobie et la sérophobie engendrent des prises de risques, favorisent l’éloignement de la prévention et des systèmes de soin et font le jeu de l’épidémie du VIH/sida.

Parce que l’homophobie et la transphobie d’Etat (législations discriminatoires, non-accès au mariage et à la parentalité pour les couples de même sexe, psychiatrisation du parcours trans, stérilisations...), s’ajoute à celle vécue au quotidien. Parce que la sérophobie d’Etat (interdiction des soins post mortem, accès au crédit et au logement, etc), la sérophobie internationale (circulation à l’étranger limitée des séropositifVEs, avec justificatifs médical et de revenu) ainsi que le sérotriage des partenaires sexuels sont inacceptables, et dangereux. Act Up-Paris s’engage !

Une vidéo des performances sera réalisée par OAOFB (films sur www.oaofb.com/street-art).


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur