La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > L’Inter-LGBT lance une campagne de courriers aux députés

L’Inter-LGBT lance une campagne de courriers aux députés

date de redaction vendredi 21 novembre 2003


Après le rejet en commission d’une proposition de loi sur la pénalisation des propos homophobes, l’Inter-LGBT demande au Premier ministre de rappeler à l’ordre ses troupes et appelle les gays et lesbiennes à écrire à leurs députés.


Communiqué Inter-LGBT - 20 novembre 2003

Mercredi matin, la Commission des lois a émis un avis défavorable à la proposition de loi sur les propos discriminatoires qui sera débattue le 27 novembre prochain. S’il était voté, ce texte permettrait d’étendre aux propos homophobes ou sexistes les dispositions prévues contre les injures, diffamations et provocations à la haine à caractère raciste, en donnant la possibilité aux associations féministes et LGBT d’agir en justice.

Au moment de voter contre l’homophobie, la majorité se montre réticente une nouvelle fois, malgré des déclarations claires au plus haut sommet de l’État, Président de la République et Premier ministre en tête. Faudra-t-il de nouveau qu’un ministre rappelle sa majorité à l’ordre, comme lors du vote d’un amendement sur les crimes à caractère homophobe en février 2003 ? En tout état de cause, la balle est aujourd’hui dans le camp du gouvernement.

L’Inter-LGBT demande donc au Premier ministre et au Garde des Sceaux d’indiquer une position claire du gouvernement en faveur de la proposition de loi, afin qu’elle soit votée sur tous les bancs de l’Assemblée nationale jeudi 27 novembre.

Elle invite chaque citoyen-ne concerné-e par la lutte contre les discriminations à écrire à son/sa député-e. Elle met à disposition toutes les informations nécessaires depuis son site http://www.inter-lgbt.org (argumentaire, coordonnées fax et email des députés)

Alain Piriou, porte-parole

RTF - 4.2 ko
Modèle de lettre

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur