La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Disparition de Geneviève Pastre : le MDH rend hommage à l’une des pionnières (...)

Disparition de Geneviève Pastre : le MDH rend hommage à l’une des pionnières du mouvement LGBT

date de redaction mardi 21 février 2012


Avec le décès de Geneviève Pastre, c’est une figure familière et attachante qui disparaît.


Communiqué de presse Mémorial de la Déportation Homosexuelle - 20/2/2012

Le MDH rend hommage à l’une des pionnières du mouvement LGBT, une militante qui avait su conjuguer et allier son engagement féminisme avec son combat au service de la cause homosexuelle et lesbienne.

Militante féministe, Geneviève Pastre avait délibérément choisi de militer avec les hommes parce qu’elle considérait que nous avions à agir ensemble, hommes et femmes, gays et lesbiennes, pour accéder à l’égalité des droits.

Aux côtés de Françoise d’Eaubonne et Daniel Guérin, elle faisait partie de ces « anciens et anciennes » qui venaient témoigner et transmettre le flambeau lors des Universités d’Eté Euroméditerranéennes des Homosexualités (UEEH) à la fin des années 70.

En 1981, elle s’engageait avec Pierre Seel, Jacques Van Dem Borghe et Jean le Bitoux pour dénoncer les propos homophobes de Monseigneur Elchinger.

Solidaire de Pierre Seel qui se battait pour obtenir la reconnaissance de la déportation pour motif d’homosexualité pendant la Seconde Guerre Mondiale, elle avait aussi pris une part active à ce combat.

Très attachée à la mémoire et à sa transmission, elle a participé à la création de l’éphémère Fondation « Mémoire des Homosexualités » avec Jacques Vandemborghe, Jean le Bitoux, Jean-Pierre Joecker, Jean-Pierre Meyer-Genton. Elle voulait participer au rassemblement des éléments de la mémoire des LGBT et contribuer avant l’heure aux "gays et lesbians studies".

Elle a été la 1ère présidente de Fréquence Gaie. Elle s’est battue avec énergie pour sa survie, car elle considérait cette radio comme un outil créant du lien social dans la communauté LGBT et comme un levier au service d’ une cause politique, celle de l’obtention de l’égalité des droits pour les LGBT.

A l’invitation des associations LGBT, elle sillonnait les villes de France pour présenter et dédicacer ses livres ; ces déplacements, qu’elle semblait priser malgré son âge avancé, étaient pour elle l’occasion de partager avec générosité des témoignages, des anecdotes, des coups de gueule et des coups de cœur.

Le MDH salue la mémoire de Geneviève Pastre, qui fut ponctuellement une de ses compagnonnes de route.

Hussein Bourgi
Président du MDH


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur