La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Vanneste, cétacé

Vanneste, cétacé

date de redaction lundi 30 janvier 2012


Quatre bonnes raisons de ne plus désigner Christian Vanneste comme candidat aux prochaines élections législatives.


communiqué ADFH - 27 janvier 2012

Dans un communiqué de Presse paru ce jour, le député Christian Vanneste pense que le Conseil National de l’UMP qui se réunit demain lui donnera l’investiture à Tourcoing. Afin de permettre à ce Conseil de délibérer dans d’excellentes conditions, l’ADFH souhaite rappeler les qualifications exemplaires de l’intéressé en citant quelques-unes de ses plus belles créations :

  • Le 26 janvier 2005, "l’homosexualité est moralement inférieure à l’hétérosexualité".
  • Mai 2006 "je suis tout à fait hostile aux mouvements homosexuels qui sont des mouvements intellectuellement terroristes…C’est ce qu’on appelle les khmers roses…"
  • Le 30 avril 2010 "L’éphébophilie, ce que l’on appelait naguère la pédérastie, c’est-à-dire l’attirance des hommes pour les adolescents pubères mais ambigus de traits, ne commence ni ne s’arrête à 15 ans. (...) Autrement dit le lien et même la confusion qui règnent entre l’homosexualité et l’éphébophilie est patent"…"une société lucide sur son avenir devrait avant tout ne porter d’intérêt qu’à l’hétérosexualité tendant à la création de familles les plus stables possible".
  • Le 14 juin 2011 "Je ne vois pas en quoi la représentation nationale doit s’intéresser à une aberration anthropologique »

Nous sommes conscients que le challenge sera difficile car certains obstacles pourraient entraver sa nomination. Ainsi, Nicolas Sarkozy déclarait dès 2007 au Figaro : « Il ne sera pas réinvesti aux législatives. Je condamne fermement ce qu’il a dit. Je ne veux ni de près ni de loin être associé à des propos homophobes. »

Bonne délibération !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur