La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > David Douillet au ministère des Sports : la FSGL s’inquiète

David Douillet au ministère des Sports : la FSGL s’inquiète

date de redaction mardi 27 septembre 2011


La Fédération Sportive Gaie et Lesbienne prend acte de la nomination de David Douillet en remplacement de Chantal Jouanno au poste de Ministre des Sports et s’inquiète de la continuité des actions menées en collaboration avec ce ministère depuis maintenant deux ans.


communiqué FSGL - 26 septembre 2011

La FSGL (Fédération Sportive Gaie et Lesbienne) prend acte de la nomination de David Douillet en remplacement de Chantal Jouanno au poste de Ministre des Sports et s’inquiète de la continuité des actions menées en collaboration avec ce ministère depuis maintenant deux ans.

Succédant à Rama Yade fin 2010, Chantal Jouanno avait confirmé, depuis sa prise de fonctions, la poursuite de la lutte contre l’homophobie dans le sport amorcée par la secrétaire d’Etat alors sous la tutelle du Ministère de la Santé de Mme Roselyne Bachelot-Narquin. Malgré son élargissement à la lutte contre les discriminations de manière générale, Mme Jouanno avait réussi à obtenir que bon nombre de Fédérations sportives signent la charte dans le cadre de leurs conventions d’objectifs avec le ministère des sports.

Un certain nombre de chantiers sont également en cours suite à la mise en place du comité de lutte contre les discriminations, auquel siège la FSGL, avec notamment la création d’outils visant à la fois à recenser les actes de discriminations et à informer le personnel encadrant sportif, à féminiser les arcanes du sport français et à rendre le milieu sportif plus respectueux des différences. Connaissant les propos homophobes et machistes tenus par David Douillet dans le passé, la FSGL s’inquiète de savoir quelles seront les positions du nouveau ministre des sports sur ces sujets et leurs mises en œuvre.

Plus largement, Chantal Jouanno avait également eu un discours très ouvert sur les questions de société qui touchent aujourd’hui la population LGBTQi, à savoir qu’elle se déclarait favorable à l’adoption par les couples homosexuels et le mariage pour les couples de même sexe. Ce discours, relativement rare dans les rangs du gouvernement semble donc s’éloigner avec l’arrivée de David Douillet. Cette nomination n’est pas sans rappeler les propos tenus par le Président de la République lors d’un conseil des ministres en juin au cours duquel il a déclaré : "je ne crois pas qu’il y ait de l’homophobie dans le sport", niant ainsi l’ensemble des cas avérés et la raison même des actions de sa ministre d’alors, Chantal Jouanno.

Nous attendons donc avec impatience les premières déclarations de M. Douillet et saurons nous montrer très exigeants pour que les actions menées depuis deux ans ne restent pas sans effets et continuent dans leur voie pour un sport plus propre, plus sain, plus respectueux.

Espérons que notre nouveau ministre des sports s’attache à appliquer le code moral du judo dans ses nouvelles fonctions et qu’il nous prouve ainsi que les déclarations du passé n’étaient alors qu’erreurs de jeunesse.

Pour la FSGL,
Christelle Foucault, Présidente de la FSGL
Alexis Christoforou, Vice-Président chargé de la communication de la FSGL


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur