La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Christine Boutin : La transphobie à l’état pur

Christine Boutin : La transphobie à l’état pur

date de redaction lundi 19 septembre 2011


Communiqué de presse ACTHE - 14 septembre 2011

Après les lobbies catholiques, puis les 80 députés et les 113 sénateurs, Christine Boutin lance sur son site [1] de campagne pour les présidentielles 2012 des « visuels et une pétition pour continuer la mobilisation contre l’idéologie du gender qui entre dans le programme d’enseignement scientifique ».

Nous retrouvons sur ce site web les parodies suivantes : « Tu seras une femme mon fils. (presque) Rudyard Kipling » et « On ne naît pas femme, on le devient. Ou alors on naît homme et on devient une femme. Ou bien on naît femme et on devient homme. Ou même on naît homme, on devient femme puis on redevient homme. (presque) Simone de Beauvoir ».

Déjà les 80 députés, menés pas Richard Maillé n’avaient que pour seul argument les propos xénophobes de Gérard Leclerc, journaliste, écrivain et éditorialiste du magazine France Catholique, qui peut se résumer par l’idée suivante : ce qui vient de l’étranger est « intrusif » et « patent ».

Alors qu’en Allemagne, le ministère de la Justice réserve 10 millions d’euros du budget 2011 pour la création de la fondation Magnus Hirschfeld, en France, nous faisons face à la transphobie à l’état pur de Christine Boutin, bafouant à la fois des auteurs illustres et en niant totalement la réalité des personnes transidentitaires ainsi que toutes les difficultés qu’elles peuvent rencontrer dans leurs trajectoires de vie. Jouer de cette manière avec les parcours transidentitaires est la discrimination et la preuve de haine la plus grande qui puissent être, ceci avec le cautionnement de l’Etat qui refuse toujours, par l’intermédiaire du défenseur des droits, de reconnaitre la transphobie comme une discrimination légale.

Nous appelons les pouvoirs publics à prendre les mesures nécessaires, obligatoires et suivant le principe de respect et de dignité de l’Humain en sanctionnant Mme Boutin dans sa persécution des personnes Lesbiennes Gays Bisexuelles et Transidentitaires.

Notre plume ne sera pas forcée comme celle de Galilée et jamais nous n’écrions que le Soleil tourne autour de la Terre. Nous appelons à manifester à l’occasion de l’Existrans du 1er octobre pour lutter contre la transphobie.

Sun Hee Yoon


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur