La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Polémique sur le genre dans les manuels de SVT de 1ère

Polémique sur le genre dans les manuels de SVT de 1ère

date de redaction vendredi 2 septembre 2011


Le Collectif Education contre les lgbtphobies en milieu scolaire demande que la vérité soit rétablie et insiste pour ne pas céder face au lobby réactionnaire.


communiqué Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire (FCPE, Fep-CFDT, Ferc-CGT, FSU, Sgen-CFDT, UNSA Éducation, UNEF, FIDL, UNL) - 2/9/2011

Le Collectif éducation contre les lgbtphobies en milieu scolaire trouverait incompréhensible et inadmissible que le Ministre Chatel puisse succomber aux voix archaïques et rétrogrades des sirènes de sa majorité.

Il demande avec insistance de ne pas céder à ces pressions, de maintenir la diffusion des manuels et l’inscription au programme de la question de l’identité sexuelle ou du genre. L’Education Nationale doit se saisir de cette occasion de rattraper certains retards vis-à-vis d’autres nations européennes ou anglo-saxonnes dans ce domaine.

Pour nos organisations, le rôle de l’Ecole est de permettre l’émancipation des femmes et des hommes et une meilleure insertion possible dans la société dans laquelle ils évoluent. Cela implique une connaissance de celle- ci, et de sa diversité. Cela passe par un questionnement et une recherche permanents, et l’accès à un certain nombre de théories et de savoirs. Contrairement aux interprétations biaisées qui circulent, la question de l’identité sexuelle ou identité de genre est à dissocier de l’orientation sexuelle. Le genre relève bien de la construction de l’individu tout au long de sa vie, et les stéréotypes, les références culturelles influent davantage sur la vie des femmes et des hommes que la « nature ».

Les Ecoles ne sont pas des sanctuaires imperméables, les élèves y arrivent aussi avec leurs questionnements et leurs stéréotypes.

Le Collectif rappelle également que l’homophobie et la transphobie continuent de faire des ravages parmi les élèves, en terme d’insertion scolaire, de santé, et de taux de suicide, et que la responsabilité de l’Ecole est de veiller à ce que tous les élèves y réussissent et s’y épanouissent.

Si l’orientation sexuelle et l’identité de genre appartiennent à la sphère intime, nos organisations réaffirment que la lutte contre le sexisme, l’homophobie et la transphobie concerne bien la sphère publique et relève notamment de la politique éducative du pays. Ainsi tout, des séances d’éducation à la sexualité aux programmes scolaires, doit être fait pour lutter contre les stéréotypes.

Céder face aux lobbys conservateurs serait un très grave recul et irait à l’encontre de la prétendue volonté du ministère du lutter aussi contre les LGBTphobies en milieu scolaire.

Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire rappelle qu’il est toujours en attente de nouvelles du Conseil contre les discriminations mis en place en avril dernier, seule réponse de Luc Chatel au rapport sur les discriminations à l’Ecole paru il y a un an.

Contact : Natacha TAURISSON - coordinatrice

Plus d'informations :

Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire est composée de la FCPE, de la Fep-CFDT, de la Ferc-CGT, de la FSU, du Sgen-CFDT, de l’UNSA Éducation, de l’UNEF, de la FIDL et de l’UNL.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur