La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Décès de Rudolf Brazda, dernier survivant connu des Triangles (...)

Décès de Rudolf Brazda, dernier survivant connu des Triangles roses

date de redaction lundi 8 août 2011


La mémoire de la déportation homosexuelle perd son dernier témoin


communiqué Mémorial de la Déportation Homosexuelle (MDH) - Montpellier, le 4 août 2011

Le Mémorial de la Déportation Homosexuelle (MDH) a appris avec beaucoup de tristesse et d’émotion le décès de Rudolf Barzda, survenu le mercredi 3 août 2011.

Rudolf Bazda était le seul déporté pour motif d’homosexualité connu encore en vie.

Après le témoignage de Pierre Seel, celui de Rudolf Brazda a permis de mieux nous éclairer sur la tragédie que fut la persécution des Homosexuels pendant la Seconde Guerre Mondiale, et sur le sort qui leur fut réservé à la Libération.

Le temps ayant fait son œuvre, Rudolf Brazda était très probablement la dernière victime et le dernier témoin en vie de cette page si singulière de la déportation.

Sa disparition tourne une page de notre Histoire et de la mémoire de la persécution des homosexuels sous le régime nazi. Cette Histoire doit être désormais approfondie grâce au travail des universitaires, et le travail dans ce domaine est à peine entamé. Cette mémoire doit rester vivante et active, c’est l’objet de notre association et le sens de notre engagement.

Le Mémorial de la Déportation Homosexuelle (MDH) s’associe aux hommages qui sont rendus à Rudolf Brazda et assure ses proches de toute sa sympathie.

Hussein Bourgi,
Président du MDH

Plus d'informations :

notre dossier : La Déportation des homosexuels


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur