La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Police : peut mieux faire en matière de lutte contre les discriminations

Police : peut mieux faire en matière de lutte contre les discriminations

date de redaction jeudi 26 mai 2011


L’association des policiers et gendarmes LGBT n’apprécie pas autant l’action du ministère de l’Intérieur contre l’homophobie que le comité IDAHO.


Communiqué Flag ! - 25/5/2011

L’association Flag ! a pris connaissance du baromètre initié par le Comité IDAHO visant à mesurer le degré d’implication du gouvernement dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie au sein de plusieurs ministères.

Dans ce baromètre, quelle fut pas notre surprise de voir notre Ministère de l’Intérieur en 3ème place avec une implication jugée moyenne !

Selon ce comité, ce jugement de valeur serait justifié par la promesse nouvelle du ministère de l’intérieur d’engager plusieurs mesures comme la mise en place d’une enquête nationale sur les violences homophobes en France, un plan de formation contre l’homophobie et la transphobie pour les policiers, la mise en place de référents homophobie dans tous les commissariats de France et enfin la mise en place d’une cellule contre la violence homophobe et transphobe sur internet.

Flag ! observe que les critères retenus pour noter chaque administration sont les projets portés par les différents ministères à l’occasion de l’IDAHO, le bilan de ces derniers depuis un an, les leviers disponibles pour agir et l’impact potentiel des mesures prises.

Flag ! ne remet nullement en cause l’impact que présenterait l’application de toutes ces mesures mais déplore l’empressement du comité de donner un quasi satisfecit devant ces promesses alors que dans le même temps, Flag ! rencontre le plus grand mal à faire entendre ses mêmes revendications. Pour Flag !, le bilan annuel du Ministère comme la volonté d’agir contre l’homophobie sont à améliorer !

Flag ! se bat quotidiennement auprès du Ministère de l’Intérieur depuis maintenant presque 10 ans et porte depuis des années plusieurs revendications comme la modification du code de déontologie, la modification du règlement général d’emploi visant le terme de « préférence sexuelle » contraire à la valeur juridique du vocable « orientation sexuelle ».

Depuis des années, Flag ! demande, qu’à l’instar des statistiques concernant les actes racistes ou antisémites, soit mise en place un état statistique concernant les agressions à caractère homophobe, lesbophobe ou transphobe et ce, à partir du STIC 4001 (logiciel de statistiques police).

Flag ! rappelle que dès 2005, elle obtenait la diffusion dans les Ecoles de Police d’un module spécifique contre l’homophobie avant que le Ministère fasse marche arrière, se contentant d’une simple sensibilisation intégrée aux autres discriminations !

De même, l’association rencontre toujours les pires difficultés à faire appliquer la note du Ministère visant la diffusion dans tous les commissariats de notre campagne d’affichage et le rappel des textes législatifs visant les actes homophobes. Cette campagne avait pourtant été validée par le Ministre de l’Intérieur.

Flag ! espère que les promesses formulées auprès du Comité Idaho seront tenues mais reste, de par son expérience passée, dubitatif et vigilant, craignant qu’en la matière, les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

Ping FRANCOIS
Président de FLAG !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur