La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Le nouveau CA d’Act Up Paris

Le nouveau CA d’Act Up Paris

date de redaction lundi 23 mai 2011


2012 en vue. Act Up-Paris déchaînera ses forces contre le sida, les hépatites et les discriminations.


Communiqué de presse d’Act Up-Paris - 19 mai 2011

Les militantEs d’Act Up-Paris ont élu leur nouveau conseil d’administration !

Pierre Chappard et Audrey Grelombe ont été éluEs co-présidentEs d’Act Up-Paris.
Pierre Chappard s’investit depuis plusieurs années sur les questions de réduction des risques liés à l’usage de drogues. Il entame son deuxième mandat en tant que co-président d’Act Up-Paris.
Audrey Grelombe, milite depuis quelques années à Act Up-Paris, et travaille actuellement sur les questions d’homophobie et d’égalité des droits.

Arthur Vuattoux a été élu secrétaire général. Il a rejoint Act Up-Paris récemment,s’investit au sein des commissions égalité des droits et prévention, et fait partie du comité de rédaction d’Action, le journal d’Act Up-Paris.

Jean-Baptiste Grolleau a été élu trésorier, et Fabienne Pourchon, vice-présidente. Ils sont tous les deux responsables de la commission drogues et usages.

Colère=Action

Après 30 ans de sida, Act Up-Paris continuera à se battre sur tous les fronts, pour les droits des minorités, pour l’accès à la prévention et aux traitements.

En vue des échéances électorales, nous mobiliserons plus que jamais.

Information=Pouvoir

En transmettant aux personnes vivant avec le VIH l’information sur leur droits et sur les enjeux médicaux les concernant, par le biais des RéPI et de nos publications. En provoquant des coups d’éclats médiatiques, pour rendre publiques les questions politiques liées à l’épidémie de sida, aux hépatites et à la lutte contre les discriminations. En interpellant les décideurs politiques lorsqu’ils parlent en notre nom, et lorsqu’ils nous privent de nos droits.

Répression=contamination

Nous allierons les forces militantEs contre la répression acharnée, enclenchée depuis quelques années par les gouvernements de droite.. Car après 30 ans de sida, nous savons que ces attaques font le jeu de l’épidémie.

Malades expulsés, malades assassinéEs

Nous dénoncerons la remise en cause du droit au séjour pour soin opérée par le gouvernement, qui peut désormais renvoyer des étrangers malades dans leurs pays d’origine, signant ainsi leur condamnation à mort.

Salles de consommations, tout de suite, maintenant, ça ne se discute pas.

Afin de réduire les contaminations au VIH/VHC ches les usagerEs de drogues, nous continuerons à exiger que le gouvernement mette en place des salles de consommations à moindre risque.

Séropos en prison, mort et contaminations

Nous continuerons à lutter pour la mise à disposition de matériel de prévention, et de réduction des risques liés à l’usage de drogues. Nous ne laisserons pas des malades crever en prison : nous continuerons à exiger la suspension de peine pour les séropositifVEs incarcéréEs.

Vous couchez avec nous, vous votez contre nous !

Les associations de lutte contre le sida et de travailleurSEs du sexe, ont mis en évidence les conséquences sanitaires catastrophiques de la pénalisation du racolage passif, il en va de même avec la pénalisation du client. Nous nous allierons avec les travailleurSEs du sexe contre ces mesures répressives.

Egalité des droits, égalité des choix

Le PacS, sous-contrat d’union dont disposent les couples de même sexe présente des insuffisances qui détruisent des vies. Nous exigerons l’égalité des droits, et de ce fait l’accès au mariage pour les couples de même sexe. Nous exigerons également l’accès à la parentalité pour les couples de même sexe.

Guerre aux labos

Nous dénoncerons les stratégies assassines des laboratoires, qui font passer le profit avant nos vies, qui refusent de mettre à dispositions des molécules vitales, qui ne prennent pas assez en compte les femmes, les enfants et les co-infectés VIH/VHC dans la recherche.

FierEs d’en mettre !

Nous ferons la promotion du préservatif comme seul moyen de protection efficace contre le sida et les hépatites.

Act Up-Paris continuera, avec détermination à déchaîner sa colère pour dénoncer le manque de volonté politique du gouvernement français à endiguer la progression du sida et des hépatites.

Nous devons faire émerger une coalition des communautés concernées par ces combats, nous devons unir nos forces. Act Up-Paris est au coeur de cette coalition.

Rejoignez-nous !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur