La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > La lutte pour la liberté, l’égalité et la dignité des LGBT est un combat (...)

La lutte pour la liberté, l’égalité et la dignité des LGBT est un combat féministe et internationaliste

date de redaction mercredi 9 mars 2011


En ce 8 mars 2011, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, l’Inter-LGBT rappelle une fois encore que les inégalités femme/homme, le sexisme et l’hétérosexisme persistent dans de très nombreux pays dont la France est loin d’être exclue.


communiqué Inter-LGBT - 8/3/2011

L’Inter-LGBT a participé aux mobilisations féministes de ces derniers mois : manifestation nationale pour le droit à l’avortement, journée de lutte contre les violences faites aux femmes et, samedi dernier, manifestation parisienne à l’occasion du 8 mars.

En ce 8 mars 2011, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, nous rappelons une fois encore que les inégalités femme/homme, le sexisme et l’hétérosexisme persistent dans de très nombreux pays dont la France est loin d’être exclue. Toutefois, ces combats sont quotidiens et ne sauraient se réduire à une seule journée par an. L’Inter-LGBT tient à réaffirmer toute sa détermination à faire reculer toutes les discriminations, mettre fin aux inégalités en droit et permettre à toute personne de vivre librement et dignement où qu’elle soit.

L’histoire des mouvements LGBT s’inscrit dans celle des mobilisations féministes.

La légalisation de la contraception et de l’avortement, acquise de hautes luttes par les féministes et le mouvement social des années 60 à 70, a considérablement contribué à l’émancipation des femmes. Ce combat a ainsi œuvré à la libéralisation des mœurs et à la remise en cause d’un ordre moral visant à enfermer la sexualité et les rapports sociaux du couple dans une définition « reproductive » et « hétéronormée ». C’est en ce sens qu’il faut continuer à défendre le droit effectif à l’IVG et à la contraception pour toutes et promouvoir de façon permanente des campagnes d’éducation aux différentes sexualités.

En effet, l’acceptation de toutes les orientations sexuelles et la remise en cause de la binarité figée du genre bouleversent la vision classique, hétéronormée et sexiste de la société. Or c’est bien cette vision stéréotypée qui fonde la pénalisation encore persistante de l’homosexualité dans de trop nombreux pays.

A l’international : Liberté, Egalité, Dignité !

L’Inter-LGBT rappelle en effet que selon le rapport annuel 2010 de l’ILGA, 76 pays pénalisent toujours l’homosexualité (Ouganda, Tunisie, Egypte, Sri Lanka, Jamaïque…) parmi lesquels plusieurs appliquent la peine de mort (Arabie Saoudite, Iran, Yemen, Mauritanie, Soudan, ainsi que certaines régions du Nigéria et de la Somalie). Les lesbiennes sont encore plus durement touchées de par la double discrimination - la « double peine » - qu’elles subissent en tant que femmes et homosexuelles ou transsexuelles, et dont la répression peut aller jusqu’au viol.

Ainsi, il est urgent que les institutions internationales agissent afin de faire respecter le droit de toutes et tous de vivre leur orientation sexuelle et leur identité de genre librement. L’Inter-LGBT demande la dépénalisation universelle de l’homosexualité et exige la libération immédiate et inconditionnelle de toute personne emprisonnée en raison de son orientation sexuelle et/ou de son identité de genre.

Nicolas Gougain, porte parole


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur