La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > 5 février : journée nationale de prévention du suicide

5 février : journée nationale de prévention du suicide

date de redaction jeudi 3 février 2011


David & Jonathan s’engage chaque jour pour permettre à chacun, à chacune, de se réaliser avec et parmi les autres.


communiqué David & Jonathan - 2/1/2011

David & Jonathan, depuis sa création en 1972, s’implique au sein de la communauté homosexuelle et accueille les personnes à la recherche de sens à leur vie, de convivialité, de solidarité et de formes de spiritualité. L’être humain est au centre car il est avant tout un potentiel d’amour destiné à s’accomplir et à favoriser l’épanouissement de tout autre.

David & Jonathan souhaite porter ces valeurs dans un monde où le suicide fait des ravages, notamment chez les jeunes. Parmi eux, il y a celles et ceux qui découvrent que leur orientation sexuelle est différente de la majorité de leurs camarades de classes, de sports, de jeux, etc. Le mal-être, les moqueries, les discriminations… engendrent un taux de suicide 4 à 13 fois plus élevé que la moyenne. C’est ce que démontrent plusieurs études épidémiologiques menées tant en France qu’en Amérique du Nord.

En cohérence avec les directives ministérielles, les interventions de lutte contre l’homophobie proposées par David & Jonathan s’inscrivent tant dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté et de la lutte contre les discriminations, que dans le cadre de l’éducation à la santé et à la sexualité.

Ces actions de lutte contre l’homophobie ont débuté en 2002 et se développent depuis 2007 grâce à la participation de David & Jonathan au « Mois de l’Autre », initiative du Conseil Régional d’Alsace et du Rectorat de l’Académie de Strasbourg. « L’autre », c’est quelqu’un que l’on perçoit très différent, trop différent pour lui attribuer une réelle valeur d’estime. Ce peut être la fille ou le garçon au sein d’un groupe qui se sent mal dans sa peau à cause de ses aspirations affectives et sexuelles et dont on se moque. Les premières conséquences peuvent être la perte de l’estime de soi, la déprime, l’échec scolaire, la prise de risques. Face à l’indifférence ou à l’incompréhension de ses proches, faute de percevoir une issue favorable, le suicide lui paraît comme la solution. Ce drame peut être évité !

Entre 2007 et 2010, les intervenant-e-s formé-e-s par l’association David & Jonathan ont animé plus de 70 débats auprès de classes allant de la 3ème à la terminale, dans une quinzaine d’établissements de la Région Alsace. En 2009 et 2010, une quinzaine d’interventions ont également eu lieu à Nice. Pour 2011, ces initiatives se poursuivent et s’étendent en Ile-de-France, en Rhône-Alpes, en Bretagne, en Nord-Pas-de-Calais. David & Jonathan a obtenu, en 2010, l’agrément « jeunesse et éducation populaire » du Ministère de l’Education nationale. Le dossier de demande d’agrément « éducation nationale » est en cours de réalisation. Pour assurer cette lutte pour la vie, David & Jonathan a formé 42 intervenant-e-s réparti-e-s sur l’ensemble du territoire métropolitain et issu-e-s de différentes associations LGBTI (lesbiennes, gays, bi, trans et intersexué-e-s)

Ainsi, fort de cette expérience reconnue, David & Jonathan, avec sa Commission des Interventions Extérieures (CIE), souhaite notamment :

  • proposer plus largement, dans toutes les régions, ses actions de prévention et de sensibilisation à la lutte contre l’homophobie auprès des lycéen-ne-s et des apprenti-e-s,
  • travailler avec d’autres publics de jeunes (étudiant-e-s, salarié-e-s en foyers, etc.), d’adultes qui les encadrent (animateurs/trices, éducateurs/trices, travailleurs/ses sociaux/les, etc.)
  • proposer sa démarche aux adultes qui interviennent dans tout milieu où des jeunes et moins jeunes subissent quotidiennement moqueries, insultes, pressions, harcèlements, mises à l’écart, agressions physiques, viols.

Elisabeth Masset, co-présidente et Patrick Sanguinetti, co-président et porte-parole

Commission des interventions extérieures

Rencontrer les jeunes, leur témoigner ce que nous sommes, c’est une des façons de lutter concrètement contre l’homophobie, contre le mal-être, les conduites à risques et le suicide des ados

Les objectifs des interventions

  • Prévenir toutes les formes de discriminations dont peut être victime toute personne en raison de son orientation sexuelle (réelle ou supposée) ou en raison de son identité de genre.
  • Prévenir les conséquences de ces actes de discriminations : perte de l’estime de soi, tendance à l’isolement, dépression, déscolarisation, conduites déstructurantes voire destructrices (addiction, comportements sexuels à risques, isolement social, marginalisation...), tentatives de suicide.
  • Informer des dispositifs d’aide et de soutien aux victimes de discrimination quant à l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, en rappelant l’existence des dispositifs législatifs et réglementaires et en présentant des réseaux de lutte contre ces discriminations.
  • Orienter les personnes qui en manifestent le besoin vers les premiers relais d’écoute (ligne téléphonique, secteur du soin).
  • Développer l’estime de soi chez les personnes en questionnement ou en processus d’affirmation, quelle que soit leur orientation sexuelle en suscitant le plus possible une attitude positive de la part de leur entourage.
  • Libérer la parole et amener le public à réfléchir sur leurs représentations, attitudes et pratiques au sujet de toutes les discriminations relatives à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre, afin de favoriser une attitude plus sereine.

Plus d'informations :

La CIE peut être contactée via le mail interventions.exterieures@davidetjo... et ses activités sont consultables sur son site : www.davidetjonathan.com/spip.php?ru...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur