La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Remaniement : la nomination de Juppé accueillie favorablement par les (...)

Remaniement : la nomination de Juppé accueillie favorablement par les associations LGBT

date de redaction mercredi 17 novembre 2010


Le Mémorial de la Déportation Homosexuelle juge de façon a priori positive la nomination du maire de Bordeaux à la tête du ministère de la Défense et des Anciens Combattants.


Communiqué de presse du Mémorial de la Déportation Homosexuelle - 16/10/2010

Le Mémorial de la Déportation Homosexuelle prend acte du remaniement gouvernemental survenu le dimanche 14 novembre dernier.

Si nous nous réjouissons de la disparition du Ministère de l’indenté nationale, dont nous n’avons eu de cesse de dénoncer l’existence et l’idéologie sous-jacente, nous déplorons la suppression d’un Secrétariat d’Etat dédié aux Anciens Combattants.
En effet nous craignons que dans le nouveau portefeuille ministériel attribué à Alain Juppé et qui réunit la défense et les Anciens combattants, les questions liées à la mémoire ne soient éclipsées ou ne passent au second plan. Il nous appartiendra de faire preuve de vigilance pour éviter ce risque.

En tout état de cause, le MDH juge de façon a priori positive la nomination d’Alain Juppé à la tête de ce ministère puisqu’en avril 2009, en séance du conseil municipal de Bordeaux (cf ci-dessous), il s’était déclaré favorable à l’intégration pleine et entière, lors des commémorations, de toutes les associations de mémoire, notamment les associations LGBT (Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans).
Le Maire de Bordeaux avait en particulier apporté son soutien à la citation des divers motifs de déportation lors des cérémonies, le MDH ne manquera pas d’encourager le nouveau ministre à concrétiser ce vœu que nous portons et qu’il semblait approuver.

Hussein BOURGI
Le président du MDH


Extrait du procès-verbal du conseil municipal de Bordeaux du 27 avril 2009. Matthieu Rouveyre, conseiller municipal PS (et ancien président de la Lesbian & Gay Pride Bordeaux) interroge Alain Juppé, Maire.

M. ROUVEYRE

Monsieur le Maire, je me réjouis également que Bordeaux ait été choisie pour être ce lieu là.
Je pense que les commémorations sont très importantes. Permettez-moi simplement de vous demander de prendre position notamment au regard de la Journée Nationale du Souvenir de la Déportation. Votre représentant Jean-Louis DAVID, moi-même et d’autres élus étaient présents hier. Pour ma part j’ai été choqué, alors qu’on célèbre la journée nationale de tous les déportés, qu’il n’y ait eu mention que d’une catégorie de déportés. Je ne veux pas parler en leur nom, mais je vous appelle à interroger le rabbin qui était présent et qui pouvait aussi s’émouvoir que le mot « juif » n’ait pas été prononcé, le mot « tzigane » n’ait pas été prononcé, le mot « homosexuel » n’ait pas été prononcé. On n’a pas fait référence non plus aux Républicains Espagnols. Je pense que ce n’est pas en « anonymisant » les catégories de déportés et les motifs de déportation qu’on rend hommage à ces déportés. Jacques CHIRAC avait eu le courage de citer tous les motifs de déportation. Malheureusement dans certaines préfectures c’est encore difficile de l’entendre. Sachant que la Mairie de Bordeaux est associée à cette cérémonie, je vous demanderai au moins de demander au préfet, ça me semble la moindre des choses, que tous les motifs de déportation soient cités pour que nous n’oublions personne. Il y avait des jeunes à cette cérémonie, hier, et beaucoup ne savaient pas qu’il y avait eu des déportés Républicains Espagnols, qu’il y avait eu des Tziganes, des malades mentaux, des Francmaçons, des Témoins de Jéhovah. Je pense que c’est bien en le disant qu’on s’en souvient.

M. LE MAIRE

Je partage tout à fait votre sentiment. Je demande qu’on le fasse savoir au représentant de l’Etat qui organise cette manifestation pour que ce soit corrigé les années ultérieures. Mme VICTOR-RETALI.

MME VICTOR-RETALI

Juste un mot. Il y avait aussi des Communistes. Il ne faut pas oublier de les mettre. Mathieu, merci. (Brouhaha)

M. LE MAIRE

Je vous en prie. Ce n’est pas un sujet polémique. Alors restons calmes là-dessus. Effectivement on essaiera de faire en sorte que chacun s’y retrouve.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur