La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Une plaque à la mémoire des déportés pour homosexualité

Une plaque à la mémoire des déportés pour homosexualité

date de redaction vendredi 24 septembre 2010


Le Mémorial de laDéportation Homosexuelle exprime sa satisfaction et son soutien à l’apposition d’une plaque au camp de Natzweiler-Struthof honorant les déportés pour homosexualité.


communiqué Mémorial de laDéportation Homosexuelle - 24 septembre 2010

Ce samedi 25 septembre 2010, une plaque honorant la mémoire des déportés pour motif d’homosexualité pendant la Seconde Guerre Mondiale sera apposée sur le Mur du Souvenir du camp de concentration de Natzweiler-Struthof.

Jean Le Bitoux, président fondateur du Mémorial de la Déportation Homosexuelle (MDH) avait initié cette revendication à la fin des années 90, sur une suggestion de Pierre Seel, premier et seul déporté Français pour homosexualité à avoir témoigné publiquement à ce jour.

Le MDH se réjouit de la concrétisation de cette revendication ancienne, partagée par l’ensemble du mouvement LGBT et relayée avec succès par l’une de ses associations mémorielles.

Le MDH a marqué son soutien à ce projet en versant une contribution financière à l’association qui le porte.

Le MDH sera représenté à la cérémonie officielle de dévoilement de la plaque par Christophe Charpiot, Délégué Régional du MDH en Alsace et président de l’association Les Oubliés de l’Histoire, ainsi que par Matthieu Chaimbault, administrateur du MDH.

L’apposition de cette plaque vient réparer une omission qui sonnait comme une insulte à la mémoire des milliers de personnes déportées pour motif d’homosexualité par le régime nazi.

Pour le MDH
Hussein Bourgi,
Le président

Plus d'informations :

lire notre dossier La Déportation des homosexuels


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur