La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Culture > Marins - Narcisse Davim

Marins - Narcisse Davim

date de redaction jeudi 9 septembre 2010     auteur Jean-Benoît RICHARD


Exposition de peintures de Narcisse Davim, complétée par des photographies de Sébastien-Paul-Lucien. Du 22 septembre au 6 novembre à la galerie Au Bonheur du Jour à Paris.


Voir en ligne : http://www.aubonheurdujour.net

Exposition à la galerie Au Bonheur du Jour
22 septembre au 6 novembre
Paris

Narcisse Davim appartient à la famille des figuratifs libres. Son travail peut être associé visuellement aux vitraux et à la bande dessinée, deux influences totalement assumées par l’artiste, auxquelles s’ajoutent d’autres influences plus inconscientes et diluées : celle des arts, des médias, du monde quotidien.

Le monde de Narcisse Davim est chaud et coloré. Il représente toujours des personnages en situation, suspendus dans des scènes savamment orchestrées. Peintre très imaginatif, Narcisse Davim construit son monde, il développe une inspiration spontanée, pleine de fantaisie, où la fiction est omniprésente : chacun de ses tableaux nous raconte une histoire. Ses personnages ne connaissent pas la solitude, ils sont le plus souvent représentés en groupes et développent entre eux une complicité heureuse, suggérée, voire parfois ambiguë : il y a toujours une atmosphère terriblement sensuelle, le peintre chérit sans complexe le goût du plaisir. Les filles dégagent une grande féminité, arborent des poitrines généreuses, des vêtements soyeux, elles sourient, laissent voler leurs cheveux. Les garçons ont de longs cils, de beaux muscles, et assument pleinement leur part de féminité. Et tout ce monde se côtoie avec beaucoup de plaisir, se touche, s’enlace et échange des regards appétissants.

Sa peinture est emplie de volutes, de déliés, d’yeux en amandes. Les corps se détachent, clairement entourés d’un trait noir bien marqué, mais posé là tout en douceur, avec toujours une note qui apaise le regard. Son style rappelle le dessin aux traits arrondis de Jean Cocteau et les orientalistes pour son souci du détail et l’assortiment de ses couleurs chaudes.

JPEG - 216.7 ko

Suite de l’exposition dans le boudoir sur le même thème avec des photographies contemporaines de Sébastien-Paul-Lucien sur le thème « Danilo, marin à Buenos-Aires », de Biron et divers auteurs, ainsi que des dessins anciens de Roland Caillaux qui feront l’objet d’une publication.

Galerie au Bonheur du Jour
11 rue Chabanais
75002 Paris
tel. 0142965864

http://www.aubonheurdujour.net

du mardi au samedi de 14H30 à19H30

Vernissage 21 septembre de 18h à 22h


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur