La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Loi de bioéthique : le gouvernement s’oppose aux familles homoparentales

Loi de bioéthique : le gouvernement s’oppose aux familles homoparentales

date de redaction jeudi 2 septembre 2010


HES déplore le projet de loi élaboré par le gouvernement, qui exclut les célibataires et les couples homosexuels du recours à la procréation assistée.


communiqué HES (Homosexualités et Socialisme) - 1/9/2010

La révision de la loi de bioéthique, plusieurs fois retardée, a donné lieu à de nombreux débats entre les autorités religieuses, les experts et les associations. HES (Homosexualités et Socialisme) y a pris part, et a déposé une contribution aux états généraux de la bioéthique. HES souhaite en particulier la dépénalisation et l’encadrement strict de la gestation pour autrui. HES demande également l’ouverture de la procréation assistée à toutes les femmes, sans discrimination.

La ministre de la santé a présenté hier les principales options retenues par le gouvernement. Dans la droite ligne du rapport parlementaire anti-homoparentalité de Jean Léonetti, le projet de loi exclut les célibataires et les couples homosexuels du recours à la procréation assistée, et maintient la prohibition de la gestation pour autrui.

En censurant ainsi les projets familiaux portés par les personnes LGBT (lesbiennes, gays, bis et trans), le gouvernement isole la France dans des règles discriminatoires et anachroniques, éloignées des réalités de la société européenne. HES (Homosexualités et Socialisme) souhaite que le débat parlementaire à venir permette de défendre les avancées qu’attendent les associations et l’opinion publique.

***

Contribution d’HES aux états généraux de la bioéthique : http://www.hes-france.org/IMG/pdf/c...

http://www.hes-france.org/


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur