La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Lettre ouverte au CGL de Paris

Lettre ouverte au CGL de Paris

date de redaction jeudi 16 octobre 2003


Les Panthères Roses s’étonnent du soutien du CGL au salon Rainbow Attitude.


communiqué des Panthères Roses - 15/10/2003

Ci-dessous la lettre qui a été remise au CGL Paris par des panthères roses, ce soir, Mercredi 15 Octobre 2003, avec des sacs poubelles remplies de plusieurs centaines de flyers promotionnels du salon Rainbow Attitude, rammassés dans des établissements gays et lesbiens.

Cher CGL,

Nous avons trouvé des flyers qui polluaient outrageusement les bars et autres commerces du Marais. Comme ils portent ton nom, nous te les rapportons : toi qui es l’un des principaux partenaires du salon Rainbow Attitude, tu pourras peut-être éclairer les idiotes que nous sommes.

Comment " l’une des plus anciennes associations LGBT " [1][1] peut-elle cautionner un salon dont la démarche marketing clairement affichée consiste à prendre les LGBT pour des vaches à lait (enfin, " LGBT ", façon de parler, puisque des " L ", " B ", " T ", il n’en est même pas question) ?

Comment peux-tu sincèrement croire que ce salon permettra " une meilleure visibilité et une meilleure intégration sociale des personnes en difficulté ", comme tu l’affirmes dans le dossier de presse du salon ?

Comment peux-tu ne pas voir que les organisateurs dudit salon nous présentent comme une " nouvelle niche socio-économique " [2][2], tout juste bonne à agiter sa carte bleue ?

Pourtant, ton activité associative d’accueil devrait te faire voir que beaucoup d’entre nous subissent de plein fouet et sans plaisir l’exclusion et la précarité.

Bref, ce qui nous chiffonne, CGL chéri, c’est que la prétendue visibilité proposée par ce salon, n’est autre qu’une branchitude réservée à ceux qui ont le pouvoir d’achat adapté.

Aurais-tu abandonné le combat pour les droits et la reconnaissance sociale des LGBT pour donner dans la visibilité marchandisée et la reconnaissance sociale monnayée ?

On doit t’avouer que ça nous met dans une colère rose de voir qu’à travers ton soutien, trois individus ayant des objectifs mercantiles se targuent de réaliser un acte militant !

Bises communautaires quand même,

Les Panthères roses.
Gouines et pédés contre l’ordre moral.

[1][1] Dossier de presse du salon, lettre du CGL
[2][2] Plaquette exposants du salon.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur