La France Gaie et Lesbienne
Accueil du site > Actualités > Homosexualité et isolement : ensemble ne plus avoir peur.

Homosexualité et isolement : ensemble ne plus avoir peur.

date de redaction jeudi 9 octobre 2003


Le CGL Paris a pris connaissance du rapport de Madame Christine Boutin sur l’isolement. Commentaires.


communiqué CGL Paris - mlm/2003/10-01-CP -3 octobre 2003

Le rapport de mission parlementaire sur les « Conséquences sociales des situations d’isolement », remis par Madame Christine Boutin au Premier Ministre le 29 septembre dernier, relevant dans un paragraphe qui lui est consacré (cf. §B3, p.54) que « l’orientation sexuelle reste source d’ostracisme et de discrimination » préconise un certain nombre de mesures concrètes.

Il reprend ainsi des propositions faites par le CGL Paris lors de sa rencontre avec la Député des Yvelines le 26 juin dernier (cf. annexe 3, p.201 du rapport) : elles concernent la pénalisation des propos discriminatoires et la mise en place de structures associatives locales d’accueil et d’orientation pour les personnes - notamment les jeunes en quête d’identité sexuelle - en situation de mal-être et de souffrance, et ce pour commencer à mettre en œuvre une véritable politique de prévention du suicide chez les personnes homosexuelles (le taux de suicide chez les jeunes homosexuel(le)s est de 4 à 7 fois plus élevé que la moyenne, estime Eric Verdier, co-auteur de « Homosexualités et suicide »).

Lutter contre l’homophobie.

L’une des propositions concerne une étude nationale sur les liens entre suicide et sexualité, poursuivant ainsi d’ailleurs le travail initié, notamment par le CGL Paris dans son rapport « Jeunes et sexualité » réalisé au cours de l’année 2001 et financé par la Direction Générale de la Santé. Est aussi proposée la « publication d’une plaquette d’information en vue de sensibiliser les parents, les enseignants et le monde professionnel aux difficultés de ces personnes [LGBT] » et de mieux lutter contre l’homophobie.

La question de la sursuicidalité chez les jeunes homosexuel(le)s met en évidence à elle seule l’état de délitement du tissu familial et social : la prévention passe en tout premier lieu par la formation à l’écoute et à la psychologie des responsables des centres d’accueil et des professionnels de la santé (en milieu scolaire et associatif) afin que la première démarche - ô combien difficile - du jeune en situation de détresse permette la meilleure prise en charge.

On ne peut que saluer les préconisations touchant à l’organisation sociale de notre pays et visant à revaloriser les liens, qu’ils soient familiaux ou citoyens. Rappelons sur ce sujet que le CGL Paris contribue depuis longtemps à cette urgence sociale puisqu’il met à disposition de ses usagers des permanences de soutien psychologique et juridique et qu’une assistante sociale, salariée à plein temps, répond aux situations d’isolement et de précarité les plus aiguës.

Soutenir le tissu associatif.

Ce rapport étudie d’une manière très concrète le rôle des associations et des travailleurs sociaux comme facteur de cohésion sociale : mettre fin à la précarité budgétaire pour pérenniser les actions, créer un véritable « statut du bénévole », reconnaître aux associations de terrain une « utilité sociale » …

Au moment où les Pouvoirs Publics opèrent des coupes sombres dans les budgets des associations (pour mémoire la subvention accordée au CGL Paris par la DASS est passée de 55.000 € en 2002 à 15.000 € en 2003), on ne peut que souhaiter que soient lues et retenues les propositions de ce rapport.

Des enjeux clairement définis.

Les acteurs lesbiens, gais, bi et trans (psychologues, lignes d’écoute, associations, travailleurs sociaux) ont fait passer le message et se félicitent d’avoir été entendus. Ils sont prêts depuis longtemps à relever ce défi.

Puisque les enjeux auxquels sont ainsi confrontés les Pouvoirs Publics (Gouvernement, administrations, collectivités locales …) et les acteurs privés sont aujourd’hui clairement définis, le CGL Paris demande qu’ils prennent, en concertation, le plus rapidement possible, des mesures d’application.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Infos éditeur